jeu. Août 22nd, 2019

Former les Polynésiens à la prévention des accidents domestiques

La ministre de l’Education, de la jeunesse et des sports, Christelle Lehartel, et le président de la Fédération Française de Prévention des Risques Domestiques (FFPRD), Samuel Mathis, ont signé, vendredi après-midi, une convention de partenariat.

Dans le cadre de la sensibilisation et la formation des gestes qui sauvent et de la prévention des accidents domestiques, la Fédération Française de Prévention des Risques Domestiques (FFPRD), concepteur du projet « Bilou le casse cou », se déplace en Polynésie française du 15 avril au 3 mai, en présence de Teheiura Teahui, ambassadeur du projet.

A l’occasion du déplacement de la FFRPD en Polynésie française, plusieurs actions de formation et d’information coordonnées et organisées par le Département des actions pédagogiques et éducatives (DAPE) de la Direction générale de l’éducation et des enseignements (DGEE) seront mises en œuvre à destination des directeurs d’école et des maîtres spécialisés dans six circonscriptions pédagogiques, à destination des travailleurs sociaux et à destination des parents (service parents de l’hôpital de Taaone).

Les objectifs généraux des modules de formation et d’information sont de sensibiliser les personnels, les élèves et les familles aux gestes qui sauvent et de connaître les modalités relatives à la prévention des accidents domestiques.

Les actions partenariales envisagées sont la création de BD spécifiques à la Polynésie française portant sur les gestes à adopter dans le cadre de la prévention des risques et accidents domestiques, la mise à disposition d’outils destinés aux élèves et aux enseignants de manière pérenne et des actions communes dans le cadre du partenariat entamé avec la Direction des solidarités, de la famille et de l’égalité (DSFE) pour 2019.

Source: Gouvernement

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :