lun. Mai 20th, 2019

La desserte aérienne de Maupiti en voie d’amélioration

A la demande de son tavana, Woullingson Raufauore, le ministre du Logement, en charge des transports interinsulaires, Jean-Christophe Bouissou, s’est rendu vendredi sur l’île de Maupiti aux Iles Sous-le-Vent

Accompagné de sa directrice de cabinet, Hina Tuheiava, du directeur de l’aviation civile, Georges Puchon, et du chef de section des infrastructures aéroportuaires, son déplacement avait deux objectifs: la reconstruction de l’aérogare de l’île et le dimensionnement de la piste pour une compatibilité ATR 72.

En effet, en juin 2015 un audit solidité de l’aérogare existant a été réalisé. Ce dernier a fait apparaître de nombreux signes de faiblesses. Des pieds de poteaux sont détériorés et l’intégralité des assemblages sont fortement corrodés. Par ailleurs, de nombreuses traces d’attaques d’insectes xylophages ont été constatées sur certaines pièces de bois. Au vu des dégradations constatées, une démolition et une reconstruction ont été préconisées par le bureau d’étude. En conséquence, le maire a pris un arrêté municipal prononçant la fermeture de l’aérogare, par mesure de sécurité, à compter du 1er février 2017.

L’opération consiste donc à construire un nouvel aérogare fermé dont la capacité d’accueil sera d’environ 150 personnes. Au budget 2019, une autorisation de programme lui est dédiée à hauteur de 136 millions de Fcfp. Compte tenu du développement de la filière touristique de plus en plus affirmée sur l’île de Maupiti, le ministre a arbitré pour une toiture en bardeau de bois pour garder un style plus local plutôt qu’une couverture en tôles. L’emplacement d’implantation du nouvel aérogare est maintenu sur le même lieu que l’ancien aérogare.

La construction d’un abri sur le quai des navettes maritimes, d’une vigie et d’un hangar pour le camion pompier et la vedette de sauvetage avec un slipway pour la descente du bateau sera envisagée dans un deuxième temps.

Maupiti connait une embellie significative de sa fréquentation touristique sur ces trois dernières années. En effet, le nombre de passagers transportés à Maupiti par Air Tahiti en ATR 42 est passé de 22 845 en 2016 à 28 194 en 2018, soit une croissance de 23,4 % pour une population de 1295 habitants au dernier recensement.

Par ailleurs, une étude technique a été réalisée et a conclu à la faisabilité d’une adaptation technique de la piste aux normes ATR 72. La piste étant de 935 m de long par 23 m de large, la qualification technique est en cours au sein des équipes d’Air Tahiti.

Source: Gouvernement

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :