dim. Sep 22nd, 2019

Relier Londres à Bordeaux en moins de 5 heures

D’emblée, Keith Ludeman cadre les choses : membre du comité directeur d’HS1, il est à Bordeaux ce lundi pour représenter l’entreprise anglaise, gestionnaire de la voie ferrée à grande vitesse entre le tunnel sous la Manche et Londres, et rencontrer deux élus en particulier : Nicolas Florian, maire de Bordeaux et Alain Rousset, président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine.

Son objectif : “Les convaincre de l’intérêt d’une liaison ferroviaire en moins de 5 heures entre Bordeaux et Londres et les inviter à soutenir le projet.”

Sur ce sujet, HS1 est à pied d’œuvre avec trois autres opérateurs d’infrastructures : Lisea, qui exerce entre Bordeaux et Tours, SNCF Réseau et Eurotunnel.

L’idée est de proposer aux compagnies de transport qui se manifesteront la possibilité d’exploiter commercialement cette nouvelle ligne à grande vitesse s’appuyant sur des infrastructures (les sillons, en vocabulaire ferroviaire) déjà existantes. Le tout en contournant Paris, et en empruntant le tunnel sous la Manche.

L’étude de faisabilité est en cours ; nous attendons ses résultats pour la fin du printemps“, souligne Edmund Butcher, responsable du développement d’HS1. Keith Ludeman relève pour sa part qu’ “un quart des ressortissants anglais établis sur le territoire français vivent en Nouvelle-Aquitaine”. Et que sur les milliers de personnes qui prennent chaque année les lignes aériennes Bordeaux – Londres (490.000 passagers en cumulant les aéroports londoniens de Gatwick, Luton et Stanted), “20 % peuvent être convaincus de prendre le train si on leur propose un trajet sous la barre des 5 heures. Nous sommes sûrs que le marché existe, d’autant plus que la France est la 2e destination pour les Britanniques.”

HS1 et ses partenaires établissent à 1,2 million le nombre de voyageurs aériens annuel entre la région Nouvelle-Aquitaine (six aéroports) et la région Sud-Est de l’Angleterre (cinq aéroports : Heathrow, Gatwick, Newton,

(…) Lire la suite sur La Tribune.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :