jeu. Déc 5th, 2019

Européennes: Macron “prêt à tout” pour faire barrage au Rassemblement national

Emmanuel Macron s’est engagé davantage dans la campagne des européennes en se posant jeudi en leader du camp de ceux qui “veulent encore construire l’Europe” et s’affirmant “prêt à tout” pour empêcher le Rassemblement national d’arriver en tête le 26 mai.

A deux semaines du scrutin, le président a profité du sommet européen de Sibiu (Roumanie) pour dramatiser les enjeux d’“un choix absolument crucial”.

Avec, dans l’isoloir, une “alternative très claire”: “est-ce qu’on veut encore construire ensemble l’Europe, même différemment et en améliorant les choses, ou est-ce qu’on veut la déconstruire ou la détruire et revenir au nationalisme?”.

Et donc, en France, “je mettrai toute mon énergie pour que le Rassemblement national ne soit pas en tête”, a-t-il déclaré devant la presse à l’issue du sommet. Car, il n’y a “pas de mystère”: “moi je suis patriote français et européen. Ils sont nationalistes” et veulent “la déconstruction de l’Europe”.

Emmanuel Macron redonne ainsi de la vigueur au clivage entre progressistes et nationalistes qu’il avait développé l’an dernier avant de le mettre en sourdine ces derniers mois.

Il le fait alors que la liste de la majorité, conduite par Nathalie Loiseau, et celle du RN sont au coude à coude dans les sondages, avec environ 22% des intentions de vote. Or toutes les deux veulent absolument arriver première le 26 mai. Le RN pour gagner un référendum anti-Macron, LREM pour lancer “l’acte II du quinquennat” par une victoire dans les urnes.

“Si LREM fait un mauvais score, la dynamique politique (du quinquennat) sera plus malaisée à mettre en oeuvre. Et le poids de la France au sein de l’UE ne sera pas le même”, explique-t-on dans l’entourage du président.

Source: Yahoo actualités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :