mar. Sep 17th, 2019

Le titre ADP dégringole en Bourse

Grosse dégringolade du cours de Bourse d’ADP.

Ce vendredi 10 mai, au lendemain du feu vert du Conseil constitutionnel à une proposition de référendum d’initiative partagée (RIP) sur la privatisation du groupe, le titre du gestionnaire des aéroports parisiens a chuté de 9,73%, portant à 13% la baisse du cours de l’action depuis l’annonce de la décision du Conseil jeudi après-midi. Les investisseurs craignent l’échec de la privatisation. Il faudra une année pour le savoir.

10% des électeurs nécessaires pour lancer le référendum

Pour que le référendum se tienne, les initiateurs du RIP ont neuf mois pour recueillir le soutien de 10% des électeurs, soit 4,7 millions de personnes. Le Parlement aura ensuite six mois pour examiner la proposition de loi que les initiateurs du RIP soumettront au référendum. À défaut, le chef de l’État devra organiser le référendum même si aucun texte ne lui fixe de délais.

Si les 4,7 millions de voix semblent pour beaucoup impossibles à atteindre, l’hostilité parmi les citoyens à l’égard d’Emmanuel Macron et à la privatisation d’ADP est telle que le référendum a bel et bien des chances d’être lancé et la privatisation remise en cause. La facilité du vote électronique est également un atout pour les partisans du maintien d’ADP dans le giron public.

Le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, a réitéré l’intérêt à ses yeux de la privatisation: « Ce n’est jamais mauvais sur une opération économique de cette importance-là de prendre son temps », a indiqué, se disant convaincu de la pertinence de cette privatisation. « Moi, je souhaite que nous mettions le temps de la procédure à profit pour mieux expliquer notre projet à tous les Français », a poursuivi le ministre. « Ce projet est bon économiquement pour notre pays : c’est ce que nous allons pouvoir expliquer dans les neuf mois de la procédure », a-t-il insisté.

(…) Lire la suite sur La Tribune.fr

Source: Yahoo actualités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :