jeu. Sep 19th, 2019

Affaire Radio Tefana: “Tous a été fait au vu et au su de tous”, affirme Me Koubbi

L’affaire Radio Tefana sera examinée le 18 juin prochain devant le tribunal correctionnel de Papeete. A n’en pas douter, elle promet d’être très médiatisée…

Il suffit pour s’en convaincre d’écouter les explications des défenseurs du principal mis en cause, Oscar Temaru qui tenaient une conférence de presse ce samedi matin à la mairie de Faa’a.

Deux avocats sont à pied d’oeuvre et non des moindres: Me Jourdaine, bien connu au barreau de Papeete, et Me Koubbi, médiatique avocat parisien et écrivain de 47 ans qui peut déjà se targuer d’une solide réputation après avoir, par le passé, plaidé la cause de l’ex-trader de la Société générale, Jérôme Kerviel ou encore de Tristane Banon qui, pour mémoire,  avait porté plainte en 2011 contre Dominique Strauss Khan pour tentative de viol.

Dans le prolongement du combat de David contre Goliath mené par le leader indépendantiste, Me Koubbi soutient que “ce dossier a été monté de toutes pièces (…) On sait que le procureur appartient à une hiérarchie. Que le Parquet est aux ordres”, a t-il affirmé avant de conclure que dans le fonctionnement même de Radio Tefana, “Tout a été fait au vu et au su de tous”.

Il s’est également élevé contre certains dysfonctionnements internes de la justice. Et de souligner qu’une dizaine de démarches ont été nécessaires pour obtenir une copie intégrale du dossier d’accusation. Ce qu’il n’avait jamais vu ailleurs dans sa carrière.

Mais alors, à qui profite les ennuis judiciaires du “Monsieur propre” de la vie politique polynésienne ? A l’Etat français naturellement qui n’aurait pas supporté les charges incessantes du leader indépendantiste devant l’ONU à New-York.

Voilà en tous cas la ligne de défense qui devrait être martelée le 18 juin prochain au palais de justice.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :