lun. Mai 20th, 2019

TPR 2019: le classement avant la dernière épreuve à Tahaa

Après quatre épreuves, les équipages locaux occupent les premières places des classements des cinq catégories de la Tahiti Pearl Regatta.

La team néo-zélandaise de Rumpus et celle d’Air Tahiti Nui, avec à son bord le Français Armel Tripon et le Wallisien Lomano Takasi, arrivent néanmoins à se hisser sur la 3e place des podiums provisoires en Monocoques 2 et Multicoques et devront rivaliser d’ingéniosité pour renverser la tendance ce samedi.

Après une première journée de course entre Raiatea et Huahine jeudi, les participants de la Tahiti Pearl Regatta étaient invités à une soirée polynésienne, en tenue locale, sur la plage de Fare. C’est le tavana de la commune, Marcelin Lissan, qui a lancé les festivités, animées par l’association Tamari’i Parea. Un concours de ori tahiti proposé aux équipages a vu la team SCAN s’illustrer sur la piste de danse.

Si les étoiles étaient au rendez-vous pour cette première soirée festive, la flotte s’est éveillée vendredi matin sous les nuages et la pétole. L’absence de vent a contraint le comité de course à modifier le programme, en annulant le parcours banane initialement prévu devant la passe de Huahine. Tous les bateaux ont été appelés à sortir de la passe dans le sillon du bateau comité, à la recherche d’une risée. Une opération qui a payé à un demi mille nautique de l’île. Le départ de la 3e étape a pu être donné à 9h20, sous 6 noeuds de vent nord-est. Les cinquante-trois voiliers engagés se sont pressés sur la ligne, avant de sortir les spinnakers pour tracer vers l’arrivée située à 23MN, dans la passe ouest de Taha’a.

Le vent a forci vers 13h, permettant aux derniers de grappiller quelques précieuses minutes et d’offrir un beau spectacle sous le soleil, devant les motu et le bleu du lagon.

Pour compenser l’annulation de l’étape du matin, le comité de course a décidé d’ajouter une épreuve banane dans le lagon de Taha’a. Après une pause bien méritée, les régatiers ont donc repris du service et ont rapidement bouclé cette course de 5NM, grâce un vent soutenu de plus de 10 noeuds.

Après quatre épreuves, le classement général provisoire avant jury permet aux équipages suivants de truster les podiums de leurs catégories :

Monocoques Division 1 :

1- Pepe Favouille (Jean-Cyril Dubois – PF)

2- Neva Neva (Gwenaelle Janicaud – PF)

3- Arearea (Jean-Pierre Basse – PF)

Monocoques Division 2 :

1- Windfall (Roland Marti – PF)

2- Diabolic (Hervé Bride – PF)

3- Rumpus (Rupert Wilson – NZ)

Multicoques :

1- Team SCEAP (Didier Arnould -PF)

2- Selika ( Yves Haudrechy – FR)

3- Air Tahiti Nui (Lomano Takasi -WAL)

Vaia Ta’ie :

1- Holopuni Moana Explorer (Teiva Veronique – PF)

2- Terematai (Vatea Quesnot – PF)

3- Holopuni Tamari’i Moana (Kavika Knight – PF)

Ce vendredi soir, les participants étaient attendus au Motu Pearl Farm, dans la baie de Faaa’ha, pour une soirée « Underwater ». Aujourd’hui (samedi), ils entament leur dernière journée de course, avec au programme deux étapes : une banane dans le lagon et le Tour de Taha’a, suivi d’une soirée de remise de Prix au motu Céran.

Crédit Tor Johnson

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :