sam. Juil 20th, 2019

Ouvrir la Fonction publique à tous, bientôt possible!

Le projet de loi de réforme de la fonction publique est examiné à partir de ce lundi 13 mai en première lecture à l’Assemblée nationale.

Alors qu’Emmanuel Macron ne présente plus la suppression de 120.000 postes de fonctionnaires à l’horizon 2022 comme un totem inamovible, le texte prévoit notamment plus de souplesse dans le recrutement, avec un recours facilité aux contractuels : l’article 7 du projet de loi donne ainsi la possibilité de “recruter par voie de contrat sur les emplois de toute catégorie hiérarchique, et non plus seulement de catégorie A (accessible via un concours ouvert, aux candidats externes, à partir de Bac +3)”.

Quels sont les postes qui pourraient être les plus concernés par cette ouverture aux contractuels ? Entretien avec Émilie Chalas, députée LREM de l’Isère et rapporteure du projet de loi.

Capital : Le projet de loi portant sur la réforme de la fonction publique vise à donner plus de place aux contractuels. Comment ?

Émilie Chalas : Le texte ne donne pas plus de place aux contractuels. Il offre la possibilité aux employeurs publics de recruter soit des fonctionnaires, soit des contractuels, sur les postes dont ils vont avoir besoin pour mener leurs projets politiques. Ce sera à l’employeur de décider lequel répond le mieux aux enjeux. Pour certaines missions, Ils auront la possibilité de recruter des profils de contractuels avec des compétences et des expertises plus variées que celles qu’offrent les personnes au statut de fonctionnaire. Ces missions étant le plus souvent limitées dans le temps. Néanmoins, le recrutement au statut restera plus adapté pour des postes permettant des évolutions sur le long terme.

Capital : Y a-t-il des postes qui pourraient avoir plus d’intérêt pour des contractuels ?

Émilie Chalas : Oui, je pense notamment à certains profils qui travailleront sur les Jeux olympiques d’été à Paris, en 2024. Dans les équipes d’organisation, il y aura évidemment une partie de fonctionnaires de la ville de Paris. Mais il faudra

(…) Cliquez ici pour voir la suite

Source: Yahoo actualités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :