sam. Oct 19th, 2019

Ce rappeur veut “baiser la France”

Le rappeur qui voulait «pendre les Blancs», refait parler de lui avec un nouveau clip publié sur YouTube samedi 18 mai dans lequel il dit «baiser la France jusqu’à l’agonie». Face à ses nouvelles provocations, le ministre de l’Intérieur a saisi le procureur de la République.

«J’ai baisé la France jusqu’à l’agonie», «Cet Hexagone, j’encule sa grand-mère», «J’vais poser une bombe sous son panthéon». Ce sont les paroles de Doux pays, la nouvelle chanson écrite et interprétée par le rappeur Nick Conrad, récemment condamné à 5000 euros d’amende avec sursis pour provocation directe à commettre des atteintes à la vie à cause d’une chanson qui appelait à «pendre les Blancs». Ce nouveau titre a fait réagir jusqu’au ministre de l’Intérieur, qui a déclaré vouloir saisir la justice.

Dimanche soir, Christophe Castaner a «condamné sans réserve et sans ambiguïté les propos inqualifiables et le clip odieux de #NickConrad» et indiqué qu’il allait saisir le procureur de la République.

«Je le pense vraiment»

En septembre 2018, Nick Conrad diffusait son clip PLB pour «Pendez les Blancs», un clip aux allures d’un appel au meurtre doublé d’une incitation à la haine raciale. Côté paroles, les intentions du rappeur originaire de Noisy-le-Grand (93) sont claires et sans appel: «Je rentre dans des crèches, j’tue des bébés blancs, attrapez-les vite et pendez leurs parents».

La vidéo met quant à elle en scène l’humiliation et la mise à mort d’un homme blanc pendant dix longues minutes. «Écartelez-les pour passer le temps, divertir les enfants noirs de tout âge petits et grands. Fouettez-les fort faites-le franchement, que ça pue la mort que ça pisse le sang!», disait encore la chanson. Après une audition le 28 septembre (…) Lire la suite sur Figaro.fr

Source: Yahoo actualités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :