dim. Août 18th, 2019

A l’affiche de la Papeete Puromu Party, le 1er juin

Quatre scènes, quatre heures de concert gratuites en plein air, sur le Front de mer de Papeete. C’est la Papeete Puromu Party !

Pour sa 6e édition, Papeete continue de mettre la musique à l’honneur et de valoriser ses artistes, avec un choix toujours plus varié. Parmi eux, quelques nouveaux venus comme Moya & Kion ou Lady and the Dude, mais également des habitués tels Maro Ura, Pepena, Mana Vib’s, Royal Kikiriri, ou encore Torea, Verua, Jahmaroots, Acoustic Party ou Vevo…

L’événement, gratuit, est prévu samedi 1er juin 2019, de 18 heures à 22 heures. Une délégation de Nouméa menée par son maire Sonia Lagarde sera également présente pour officialiser, quelques jours plus tard, le jumelage de la ville calédonienne avec celle de Papeete.

Les scènes seront disposées tout au long du Front de mer : près du Rétro, devant la Banque de Polynésie, devant les 3 Brasseurs et devant le Paradise.  Le public n’aura qu’à faire son choix et pourra flâner et se balader sur la portion de route rendue piétonne pour l’occasion.

La circulation automobile sera en effet fermée dès 16 heures, entre le rond-point de Tahiti Nui et celui de la Base marine. Des mesures seront prises afin que les utilisateurs de la gare maritime ne soient pas gênés. Les propriétaires des roulottes de la place Vaiete sont invités, pour leur part, à rejoindre leur emplacement avant 17 heures, en empruntant l’avenue du Prince Hinoi.

La police municipale et la DSP seront également mobilisées afin de sécuriser la circulation des familles ; des contrôles (alcool, stupéfiants, armes) pourront être effectués. Il est déconseillé de circuler à vélo et en bandes de manière générale. Sont autorisés : les tout-petits accompagnant leurs parents ainsi que le personnel du comité d’organisation et les brigades de police.

Pour rappel, les parkings de Pomare, de Tarahoi et de l’Hôtel de ville de Papeete seront ouverts et gratuits pour l’occasion.

Fondé en 2011, la Papeete Puromu Party vise à promouvoir les artistes qui font vibrer en musique la capitale tout au long de l’année, à offrir à la population l’opportunité de les apprécier dans un cadre sécurisé et gratuit, et enfin à créer de l’activité économique pour les restaurateurs et discothèques un samedi soir.

Cinq éditions se sont déjà tenues, en janvier 2012, en septembre 2013, en février et en octobre 2017, puis en juin 2018. Elles ont toutes remporté un franc succès avec un peu plus de 6 000 spectateurs !

Communiqué de la Ville

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :