mar. Juil 23rd, 2019

Européennes: les électeurs plus nombreux qu’en 2014

Contre toute attente, le scrutin des Européennes a démarré très fort, samedi matin, dés l’ouverture des bureaux. Une tendance à confirmer…

Cette élection n’a jamais passionné les foules dans nos îles ! A 18 000 kms du “vieux continent”, les Polynésiens en sont encore à se demander ce que cet agrégat de nations (dont la France) nous a apportés par le passé et ce qu’il est en mesure de faire face à des enjeux de la plus haute importance. Comme le réchauffement climatique, par exemple…

C’est oublier un peu vite les explications données, et ressassées depuis des semaines, sur les investissements faits depuis des décennies au travers du FED (Fonds européen de développement) au bénéfice de l’ancien hôpital Mamao, de la RDO ou encore de l’assainissement des eaux usées à Papeete.

En dépit de ce peu d’engouement, les grands partis sur l’échiquier politique local sont quand même dans “l’obligation” de se positionner.

Pour ce scrutin, rappelons-le, le Tapura d’Edouard Fritch s’est rangé derrière La République en marche d’Emmanuel Macron qui joue gros en pleine crise des “Gilets jaunes”. Quand bien même le mouvement est en phase terminale…

Le Tahoeraa est revenu quant à lui à ses premières amours après une aventure malheureuse avec Marine Le Pen, en pariant sur les Républicains pourtant très affaiblis par la déconvenue des dernières Présidentielles. Quant au Tavini d’Oscar Temaru, il a lancé un appel inédit en demandant à ses soutiens de voter “Maohi Nui” au moyen d’un bulletin fait maison et qui par voie de conséquence, sera nulle au moment du dépouillement. Mais qu’à cela ne tienne, chacun espère bien ce samedi pouvoir compter ses troupes à un an des Municipales.

Toujours est-il que les électeurs se sont déplacés en nombre ce matin.

A 11h, au bureau de vote d’arue, 536 électeurs avait accompli le geste citoyen sur un total de 6 865 inscrits, soit 7,81% de votants. C’est beaucoup plus qu’en 2014, date à laquelle le score dépassait à peine les 4% à la même heure. Même tendance à Papeete où à midi, le nombre de votants dépassait les 10% avec 1812 électeurs enregistrés. Contre 6,33% en 2014.

Reste à savoir si cette tendance va se confirmer…?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :