mar. Juil 23rd, 2019

Marché polynésien à Paris: l’heure est au bilan

Pour sa troisième édition, Tahiti à Paris, le marché polynésien de la Délégation de la Polynésie française à Paris, a connu une très belle fréquentation.

Vingt-cinq artisans et artistes ont décliné la culture polynésienne durant cinq jours, dans une ambiance aussi joyeuse que festive.

Dès mercredi, jour de l’inauguration, le ton avait été donné avec, pour la première fois, la venue de la ministre des Outre-mer, Annick Girardin.

Durant tout le marché, les animations se sont succédé: initiation à la danse, atelier « tifaifai » (le patchwork polynésien), atelier Carnet de voyage, description de l’univers de la perle mais aussi de celui du ukulele. D’un point de vue général, chaque exposant a tenu à expliquer son travail, faire découvrir son savoir-faire au public venu très nombreux.

Les artistes n’ont pas été en reste. Tea, l’Enfant du Pacifique a animé de main de maître au son des ukulele et autres toere qui résonnaient dans tout le boulevard Saint Germain. Vaiarava Lévy et Mateata Raoulx ont enchanté les visiteurs avec  leurs danses tahitiennes si envoutantes, tout autant qu’Alison Conhoc et sa troupe Hotu Rau Ori ou encore Joseph Teveu, magistral chanteur et danseur.

Deux écrivains ont aussi assuré des dédicaces: Ingrid Astier pour son livre La Vague de Teahupo’o, et Patrice Guirao, l’auteur prolixe de la série Al Dorsey, le détective de Tahiti. La gastronomie a aussi été mise en avant avec des petit-déjeuners et déjeuners tahitiens si courus qu’il fallait parfois faire la queue pour manger du ma’a tahiti comme d’excellents Firifiri, du poisson cru taioro, du poulet fafa, du pua’a choux, chao-men ou encore du ma’a tinito.

Le prochain grand rassemblement des Polynésiens et de tous les amoureux du fenua à la Délégation de la Polynésie française, 28 boulevard Saint Germain, aura lieu le 21 juin à l’occasion de la Fête de la musique. Un autre rendez-vous très attendu par tous.

Source: Délégation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :