mar. Juil 23rd, 2019

De Punaauia à Mahina, état des lieux des différents chantiers en cours

Le président Edouard Fritch, en compagnie du ministre de l’Equipement, René Temeharo, et de la ministre du Tourisme, Nicole Bouteau, a effectué mardi matin la visite de plusieurs chantiers de la zone urbaine de Papeete.

La visite a débuté à Papeete avec le maire Michel Buillard sur le chantier de la deuxième tranche de la promenade du front de mer. Ce chantier qui avait pris du retard est aujourd’hui en bonne voie d’achèvement. Le tronçon entre la rue Jeanne d’Arc et l’OPT sera livré fin juillet, la deuxième partie jusqu’au parc Bougainville en août. Ainsi, les promeneurs pourront cheminer le long des commerces depuis le Parc jusqu’à l’avenue Prince Hinoi.

Le président s’est ensuite rendu sur le chantier des deux restaurants en cours de construction au niveau de la place Chirac. Ce chantier du port autonome est également bien avancé et les deux établissements de restauration devraient ouvrir au public d’ici la fin de cette année, proposant une nouvelle animation dans cette partie de la ville. L’espace comportera également une scène pouvant accueillir des manifestations culturelles tandis que le mémorial de Moruroa e Tatou restera à son emplacement actuel.

La délégation gouvernementale s’est ensuite rendue sur le site de Hotuarea à Faa’a où elle a été accueillie par le maire Oscar Temaru. L’ancien site du Flamboyant, aujourd’hui affecté au service du Tourisme, va accueillir un parc paysager, un espace scénique et, en bord de route, des fare artisanaux. Les travaux de cet espace qui restera familial devraient s’achever à la fin du mois de novembre.

La maire de Faa’a a également souhaité que le président se rende sur l‘émissaire d’évacuation des eaux usées au carrefour du Croissant d’or. Oscar Temaru souhaite que le mur du chenal qui longe une propriété côté mer puisse être surélevé afin d’éviter les inondations lors des fortes pluies.

Bientôt la fin du chantier de la route à Punaauia

Le président s’est ensuite rendu à Punaauia où il a retrouvé le maire, Simplico Lissant, pour faire un point d’avancement des travaux de la troisième voie. C’est un chantier qui a pris quinze mois de retard en raison du manque de coordination entre les différents intervenants, notamment ceux qui gèrent des réseaux souterrains comme EDT, OPT, la TEP et la mairie.

Aujourd’hui, « on arrive à la fin du cauchemar », comme l’a fait remarquer le président en ayant reçu l’assurance que cette voie serait livrée avant la rentrée scolaire d’août.

Enfin, la visite des travaux s’est terminée sur la côte est, à Mahina, sur le chantier de sécurisation du talus derrière la pharmacie et la caserne des pompiers où le président a été accueilli par le maire, Damas Teuira. Les éboulements étaient fréquents sur le site, obligeant d’ailleurs la commune à déplacer provisoirement son centre de secours. Les travaux, qui ont débuté en février, doivent s’achever en juillet avec la pose d’un grillage et d’une végétalisation.

Communiqué du gouvernement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :