jeu. Juil 18th, 2019

L’Etat accompagne Teva i Uta dans l’équipement d’un système de vidéoprotection

Mardi 28 mai 2019, le haut-commissaire de la République, René Bidal, a signé avec Tearii Alpha, maire de Teva i Uta, une convention de partenariat liant la commune avec la brigade de Gendarmerie de Papara en vue d’installer un système de vidéoprotection et ainsi mieux lutter contre toute forme de délinquance.

Cette convention a notamment pour objet de définir les conditions du partenariat entre la Gendarmerie nationale et la commune de Teva i Uta pour l’exploitation des images de vidéosurveillance.

Cette fin, il est prévu la création d’un centre de supervision urbaine (CSU), installé dans les locaux de la police municipale, qui recevra et traitera les images en temps réel et sera partagé avec la Gendarmerie nationale à travers un système de déport d’images. Cela permettra d’assurer une meilleure réactivité de la police municipale en lien avec la Gendarmerie nationale.

Ce dispositif bénéficie d’un financement du Fonds interministériel de la prévention de la délinquance (FIPD) à hauteur de 9,4 millions de francs CFP, accordé par l’État en 2018, ce qui représente 44,25% du coût total du système de vidéoprotection de la commune.

Le représentant de l’Etat se félicite de ce projet conduit en partenariat étroit avec le Tavana qui s’inscrit pleinement dans les objectifs du plan de prévention de la délinquance et renforce la coordination entre la police municipale et la Gendarmerie nationale, afin d’assurer la sécurité des biens et des personnes.

Source: Etat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :