mer. Oct 16th, 2019

Baccalauréat: menace de grève des surveillants

Plusieurs syndicats d’enseignants appellent à une grève de la surveillance du baccalauréat qui doit débuter le 17 juin, pour protester contre la réforme du lycée et du baccalauréat.

Louis Boyard, président du syndicat lycéen UNL, a indiqué sur franceinfo jeudi 30 mai qu’une décision serait prise “en interne” sur une éventuelle participation à la grève, ou pas, et que tous les membres du syndicat n’étaient pas d’accord sur la position à adopter.

franceinfo : Est-ce que vous êtes inquiet de ces menaces de perturbation du baccalauréat ?

Louis Boyard : Je vous avoue que c’est une position très difficile à tenir pour nous, parce qu’on est opposés à ces réformes Blanquer. Mais le baccalauréat, c’est aussi une épreuve à laquelle on se prépare depuis huit ans, depuis le collège, donc on comprend l’inquiétude des lycéens.

De notre côté à l’UNL, il va y avoir une décision qui va être prise en interne pour voir si on appelle à la grève ou pas, ce n’est pas encore tranché. C’est un débat qui divise, et c’est normal. Il a lieu dans de nombreuses organisations.

Après 1968, 2003, peut-être qu’on se rappellera de 2019 à cause de Jean-Michel Blanquer (…) S’il ne veut pas qu’on en arrive à ces extrêmes-là, il va falloir qu’il écoute la communauté scolaire. Parce que parents d’élèves, professeurs et élèves, on n’est pas d’accord avec ces (…)

Lire la suite sur Franceinfo

Source: Yahoo actualités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :