dim. Oct 20th, 2019

Plus de 95% d’insertion dans la vie professionnelle après un passage par le RSMA-Pf

Cécile Zaplana, secrétaire générale adjointe du haut-commissariat, représentant le Haut-commissaire de la République, a présidé ce jour, mardi 4 juin, le conseil de perfectionnement du RSMA-Pf, en présence du Colonel Sandrine Attia, chef de corps du RSMA-Pf.

Ce rendez-vous annuel a pour objectif de dresser le bilan des actions menées par le régiment et de présenter les nouvelles orientations pour adapter les formations proposées aux politiques locales de l’emploi et d’insertion professionnelle et répondre aux besoins du marché du travail.

Implanté depuis trente ans sur le fenua, le RSMA-Pf est un acteur de premier plan de la politique de formation et d’insertion professionnelle, qui propose à des jeunes âgés de 18 à 25 ans, 23 filières de formation basées sur la pédagogie d’éducation militaire.

Incorporés sous contrat de volontaire, les jeunes stagiaires, sans emploi et sans qualification, saisissent cette seconde chance pour apprendre un métier et développer des compétences humaines et professionnelles solides qui constituent le socle d’une insertion professionnelle durable.

Le bilan de l’année 2018 est particulièrement positif puisque le taux d’insertion a été de 95,05% (82,44% en 2017). Ce résultat est le fruit du travail exemplaire de l’ensemble de l’encadrement du RSMA, mais aussi des partenariats établis avec le Pays, les communes, les entreprises, les associations et les services de l’Etat.

Au-delà de l’évolution de certaines formations, plusieurs expérimentations très concluantes ont été menées, notamment la mise en place d’un module « langue et culture polynésienne » dans la formation académique des volontaires stagiaires, ou encore la mise à disposition de psychologues par la direction générale de l’éducation et des enseignements (DG2E) pour renforcer auprès de certains volontaires le suivi médical, psychologique et social.

Le conseil de perfectionnement a validé la poursuite de ces expérimentations ainsi que les orientations proposées pour l’année 2019-2020, parmi lesquelles figurent notamment la mise en place d’une formation temporaire annuelle « techniciens en boucherie » adaptée à la grande distribution ou encore, l’acquisition prochaine d’un bus auto-école pour inclure le permis bus dans la formation « conducteur tous transport ».

A plus long terme, le RSMA-Pf participe au projet « Plan SMA 2025 » qui poursuit principalement quatre finalités : développer l’employabilité des jeunes par le renforcement de leurs compétences individuelles ; renforcer la qualité du parcours pour une efficacité durable ;  engager le virage du numérique dans les formations avec des outils pédagogiques adaptés  et amplifier le rôle de plateforme locale de chaque régiment.

Source: Etat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :