mar. Juin 18th, 2019

Le gouvernement prend la mesure du potentiel touristique de Maiao

Le président Edouard Fritch s’est rendu mardi sur l’île de Maiao, à bord du navire Tahiti Nui, en compagnie de plusieurs ministres du gouvernement. Compte-rendu de cette visite.

Le maire de Moorea, Evans Haumani, s’est aussi joint à la délégation, Maiao étant une commune associée de l’île de Moorea.

Après un accueil chaleureux sur le quai, la délégation gouvernementale s’est rendue au village principal de cette île dépourvue d’aéroport. Pour marquer l’événement et le partenariat fort engagé entre le Pays et cette commune associée depuis plusieurs mois, le maire-délégué de Maiao, Henri Brothers, a souhaité qu’un arbre soit planté dans le village principal.

Un hommage a ensuite été rendu à un jeune homme de l’île, décédé lors d’un accident il y a quelques mois à Papeete. Le président Edouard Fritch a à cette occasion souligné les dangers que la vie urbaine pouvait comporter pour des jeunes issues de petites communautés îliennes.

La délégation a également tenu une réunion avec les élus municipaux. Les principaux sujets abordés ont été la navette maritime reliant Maiao à Moorea, ou encore la fourniture d’électricité et d’eau. En ce qui concerne la navette maritime, vitale pour cette île, le projet a été retravaillé pour finalement s’orienter vers un navire d’une capacité d’environ trente passagers, qui sera basé à Moorea, pour un investissement d’un peu plus de 100 millions Fcfp. Pour ce navire, l’aide du Pays a été sollicitée, et devrait effectivement être mise en oeuvre, pour une mise en service de la navette a priori dès l’année prochaine.

La commune a indiqué avoir la volonté d’exploiter les ressources en eau de l’île, afin que les administrés puissent en bénéficier. Des études préalables, avec notamment la mise en oeuvre de conduites pour mener l’eau jusqu’aux différentes maisons, sont désormais nécessaires, pour avoir une idée plus précise des besoins et du coût global d’une telle opération.

Le Président et les élus municipaux ont souhaité poursuivre ces échanges en effectuant des visites sur le terrain. En se rendant sur les plages situées à proximité du village principal, la délégation gouvernementale a pu mesurer l’ampleur du potentiel touristique de l’île, et ce dans le cadre d’un développement maîtrisé.

Un projet de centrale hybride a aussi été exposé aux membres du gouvernement. Sur ce point, le président a estimé que le cas de Maiao devait être dissocié du cas de Moorea, du fait de sa singularité, la commune de Moorea-Maiao devant par ailleurs réexaminer la convention la liant à une société privée pour la fourniture d’électricité en 2020.

Soutien également dans les domaines de la Culture et du Logement

Le navire Tahiti Nui a également transporté sur l’île une délégation d’environ 80 élèves du collège d’Afareaitu, de Moorea. Dans le cadre d’un projet pédagogique, ce collège a créé un groupe de danse qui a brillé dans des compétitions scolaires, en remportant notamment le premier prix pour les orchestres au Heiva Taurea. Le groupe, qui comprend des jeunes originaires de Maiao, tenait à se produire sur cette île également, ce qui a donc été fait ce mardi à l’occasion de la visite gouvernementale. Ce grand moment d’échange culturel comportait des chants, des danses et un orero, qui ont chacun marqué les esprits.

Avant de quitter l’île, en fin de journée, le ministre du Logement, Jean-Christophe Bouissou a remis vingt-deux bons AAHI (aides en matériaux) destinés à des familles de l’île, pour un montant total d’aides de près de 17 millions Fcfp. Il a précisé que le coût du transport pour ces aides en matériaux était également pris en charge par le Pays, et que ce soutien faisait suite à la précédente visite gouvernementale à Maiao, il y a environ quinze mois de cela, au terme de laquelle il avait été déterminé que plusieurs familles de l’île avaient un grand besoin de cette forme de soutien.

En conclusion, le président a rappelé que le Pays entend pleinement soutenir les communes et îles qui ont besoin de la puissance publique pour la mise en oeuvre de leurs projets. Le développement de l’île si particulière qu’est Maiao, du fait de son histoire et de sa géographie, se fera à son rythme, mais le Pays sera bien présent pour l’accompagner.

Source: Gouvernement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :