mar. Juil 23rd, 2019

Conférence économique 2019: les pistes de réflexion à creuser

Le vice-président, Teva Rohfritsch, a clôturé, mercredi en fin de journée, la conférence économique de l’année 2019, avec la restitution des travaux menés la veille en atelier autour des thématiques de la fiscalité, de l’emploi et de l’inclusion bancaire.

Le bilan du premier atelier a mis en lumière de nombreuses propositions, notamment l’évolution du dispositif de défiscalisation (réduire la dispersion des positions fiscales, mise en place d’un observatoire, favoriser l’accès au dispositif pour la petite hôtellerie), le renouvellement ou la mise en place de mesures à fort impact sur la création d’activité (prolongation de l’IFED, aide au développement des organismes de formation, réflexion sur l’IS). Les participants ont également souligné l’importance d’avoir un accompagnement fiscal adapté pour les filières économiques notamment le secteur primaire.

Dans le cadre du deuxième atelier, les participants ont évoqué les questions relatives à la création d’activité et d’emplois salariés. Ils ont également échangé sur la nécessité de poursuivre les travaux du GPECT en cohérence avec les stratégies sectorielles définies par le Pays. Les participants ont également soulevé la question de la réforme du statut de l’auto-entrepreneur qui permettrait notamment d’être un levier fort pour l’emploi local. Enfin, les problématiques liées l’accès au marché du travail ont été soulignées : identifier les chômeurs de longue durée, adapter les dispositifs d’aide à l’embauche, poursuivre les travaux sur l’évolution du code du travail.

Enfin, le troisième atelier visait à définir l’inclusion bancaire et à déterminer les mesures à prendre pour améliorer l’accès aux services bancaires pour les particuliers et les entreprises. Les participants ont retenu notamment les propositions de promotion et de renforcement du soutien financier aux organismes existants qui accompagnent les entrepreneurs dans le cycle de vie de leur structure (ADIE, Initiative Polynésie, SOFIDEP), d’accompagnement des personnes en situation d’handicap ou de longue maladie, de concertation entre les différents acteurs financiers et associatifs, de mise en place également de solutions digitales tout en favorisant leur mise en place (réglementation associée), et enfin de renforcement de moyens en faveur de l’éducation bancaire.

Teva Rohfritsch a tenu à remercier l’ensemble des acteurs économiques pour leur mobilisation renforcée et leur contribution active aux différents ateliers. Il a également rappelé que les mesures concrètes issues de ces ateliers seront inscrites au plan d’actions du gouvernement au cours des prochains mois.

Le vice-président entend poursuivre et renforcer la bonne coopération public/privé engagée ces dernières années sous les mandatures du Président Edouard Fritch, notamment pour mener à terme les grands projets structurants, et accompagner le développement des filières clés du Pays.

Communiqué du gouvernement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :