mar. Juil 23rd, 2019

Le patrouilleur “Jasmin” sera remplacé avant 2024

Le général de brigade, Guillaume Grimaux, commandant de la gendarmerie maritime, assisté du capitaine, Pascal Brun, commandant du patrouilleur « le Jasmin », a rencontré, mercredi matin, le président Edouard Fritch.

Le général, en mission d’inspection en Polynésie française, a pu décrire au président, l’ensemble des missions remplies par le « Jasmin ». Ce patrouilleur, doté d’un équipage de douze personnes, a passé 125 jours en mer au cours de l’année 2018, consacrés à développer les contacts avec les populations des îles, à mener des actions de prévention dans le domaine des loisirs nautiques, sans oublier ses missions de contrôle et de répression des infractions.

Le président a assuré le commandant de la gendarmerie maritime de son total soutien en faveur d’une coopération renforcée avec les services du Pays et confirmé que la présence du «Jasmin » dans nos eaux est très appréciée des Polynésiens. Il a également indiqué qu’il militait auprès de l’Etat pour un renforcement des moyens de la Marine et de la Douane en mer.

A l’issue de l’entretien, le général Grimaux a annoncé au président le remplacement du «  Jasmin » avant 2024 par un navire possédant un meilleur rayon d’action.

Communiqué du gouvernement

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :