jeu. Août 22nd, 2019

Une journée pour revivre la Polynésie des années 30 à 90…

La première édition du Festival Cinematamua est programmée le vendredi 28 juin de 8h00 à 22h30 dans différents espaces de l’établissement Te Fare Tauhiti Nui. L’événement est gratuit et libre d’accès.

Les projections de Cinematamua sont nées en 2004, à l’initiative d’Heremoana Maamaatuaiahutapu alors directeur de la Maison de la Culture et Éric Bourgeois, directeur de
l’ICA ainsi que Marc Louvat de l’ICA (l’Institut de la Communication audiovisuelle). L’événement permettait de diffuser chaque mois des films et documentaires portant sur la Polynésie des années 1930 à 1980.

Le festival Cinematamua a pour objectif de rassembler des films anciens des années 30 à la fin des années 90, et de donner accès à ces diffusions à un large public sur une journée entière. Les recherches menées par Marc Louvat permettront notamment de découvrir un film allemand de 1957 complètement inédit, “Blauen Jungs” (Rarahu, fleur des îles), de Wolfgang SCHLEIF. La salle de projection accueillera des productions d’ORTF, FR3 Tahiti ou RFO, anciennes appellations de Polynésie la 1 ère, partenaire du festival.

Programmées de 8h00 à 22h30 avec des diffusions au Grand Théâtre, au Petit Théâtre et en salle de projection, l’événement est également complété par une exposition de photos de tournages des années 50 et 60 en noir et blanc, issues du fonds Alain Mottet en salle Muriāvai. L’exposition ouvrira en début de semaine et une conférence aura lieu le jeudi 27 juin en ouverture de l’évènement, donnée par Marc Louvat, sur le thème de « Alain Mottet régisseur : les films français des années 50 tournés à Tahiti ».

Marc Louvat est notamment l’auteur d’une Petite histoire du cinéma en Polynésie française – Cinematamua parue aux éditions L’Harmattan.

Source: Maison de la culture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :