dim. Sep 22nd, 2019

En quête de sources de financement pour conduire la politique du logement

Le ministre du Logement, de l’aménagement du territoire, Jean-Christophe Bouissou, a rencontré Hugo Bevort, directeur des stratégies territoriales, François-Antoine Mariani, commissaire adjoint et directeur de la politique de la ville, et Stéphane Cordobes, conseiller recherche et prospective à la direction des stratégies territoriales. 

Au cours de cet échange, le ministre est revenu sur le Schéma Général d’Aménagement de la Polynésie française (SAGE) en consultation en septembre prochain dans les communes du Pays avant son adoption à l’Assemblée de Polynésie française sous la forme d’une loi de Pays. 

Les sujets discutés ont été nombreux : la montée des eaux et leurs effets sur les littoraux en Polynésie française, l’habitat, avec notamment la lutte contre l’habitat indigne et la résorption de l’habitat insalubre, et l’importance de logements à construire. Toujours dans le secteur l’habitat, Jean-Christophe Bouissou a indiqué le lancement, début 2020, des quatre Projets de Rénovation Urbaine (PRU) sur les communes de Punaauia, Papeete, Pirae et Mahina. 

Ainsi, le ministre a défendu l’objectif de bénéficier, au même titre que la métropole et les départements d’outre-mer, des sources de financement au plan national, pour conduire localement, des politiques publiques prioritaires Etat – Pays – communes. François-Antoine Mariani et Hugo Bevort ont exprimé leur satisfaction de voir progresser concrètement plusieurs programmes et démarches engagées par le Pays ces dernières années, et, ont relayé ces informations auprès de Sébastien Lecornu, ministre auprès de la ministre de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales, chargé des collectivités territoriales. 

L’objectif partagé est que la Polynésie française puisse, au même titre que toutes les collectivités de la République, bénéficier de la mise à disposition de moyens en ingénierie des opérateurs nationaux, et, plus globalement, des moyens financiers qui sont dédiés à leurs programmes.

Cette démarche s’inscrit dans les objectifs fixés par le président Edouard Fritch, au titre du livre bleu outre-mer, qui conforte les deux programmes prioritaires de cohésion sociale en Polynésie française : réussir la rénovation urbaine et relever le défi de la lutte contre l’habitat indigne.

Communiqué du gouvernement – photo d’archives

                                                   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :