dim. Juil 21st, 2019

L’association 193 veut faire du 2 juillet un nouveau jour férié

L’Association 193 annonce dans un communiqué qu’elle tiendra sa manifestation commémorative le mardi 2 juillet 2019, de 6h00 à 19h00.

Le même jour, elle notifiera officiellement au Haut-Commissariat, son retrait du projet du Centre de Mémoire, qui à ses yeux, “n’est autre qu’un outil de propagande de l’Etat et des dirigeants politiques de ce Pays”.

“Si tant est que l’Histoire est importante pour mieux avancer, se soucier de l’état de santé de son peuple d’aujourd’hui et de demain, prime sur l’érection de bâtisses”, ajoutent les dirigeants contestataires. Mais nous avons volontairement retiré les attaques personnelles lancées à l’encontre du président Fritch et de la sénatrice Lana Tetuanui qui ne font qu’illustrer le degré de rancoeur des plumitifs

Une fois de plus, l’association monte au créneau pour dénoncer les conséquences sanitaires des expérimentations nucléaires françaises aux Tuamotu. “Rien qu’entre 1992 et 2017, près de 10 000 personnes ont développé une des maladies potentiellement radio-induites et près de 10 000 autres personnes, des malformations, maladies cardio-vasculaires, et autres cancers reconnus radio induits par d’autres Etats”, souligne le communiqué, occultant les autres causes potentielles (tabac, mal’bouffe etc) de la maladie.

Aussi, elle réclame par ailleurs que “la date butoir d’éligibilité à la Loi Morin du 31 décembre 1998 soit retirée, que des études sur les maladies transgénérationnelles soient réalisées, et tant d’autres injustices que cette loi dite d’indemnisation ne reconnait point, tel le décès qui pour l’Etat français, ne constitue pas un préjudice”.

Et de conclure: “La triste date du 02 juillet 1966 appartient à tout le peuple polynésien des cinq archipels, plongé dans un deuil à jamais ! Voilà pourquoi il est justifié que nous réitérions la demande à ce que cette date du 02 juillet soit inscrite au calendrier des jours fériés”.

Le programme

  • 6h00 : Rassemblement à la Place Pouvanaa a OOPA à Taraho’i
  • 9h00: Départ du cortège en direction du Monument aux morts, avec 193 cercueils, chacun symbolisant la mort imposée par chacun des 193 essais nucléaires français
  • 10h30 – 11h30: Temps de paroles, de témoignages
  • 11h30 : Dépôt au Haut-Commissariat du courrier de retrait de l’Association du projet du Centre de Mémoire
  • 18h00 : Temps de prière
  • 19h00: Fin de la manifestation

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :