dim. Oct 20th, 2019

Bientôt une “semaine de l’emploi maritime” au fenua ?

La ministre du Tourisme et du Travail, Nicole Bouteau, s’est longuement entretenue, jeudi après-midi, avec Alexandre Luczkiewicz, responsable des relations et des actions Outre-mer au sein du Cluster Maritime Français.

Alexandre Łuczkiewicz est présent dans nos îles durant une semaine, à la fois pour rencontrer l’ensemble des représentants des forces vives de l’économie bleue polynésienne, publiques comme privées, et pour envisager l’organisation d’un Comité France Maritime spécifique sur Tahiti, à la faveur d’une Conférence Maritime Régionale qui pourrait être initiée d’ici à la fin de l’année par le prochain Haut-Commissaire de la République en Polynésie française.

Cette rencontre a été ensuite l’occasion d’aborder différents sujets, liés à l’emploi et la formation professionnelle maritime. Le dispositif de la « semaine de l’emploi maritime » porté par Pôle Emploi sur l’hexagone et dans différents départements d’outre-mer, pourrait ainsi trouver une déclinaison au fenua, afin de valoriser les filières et métiers de l’économie bleue, qu’ils soient embarqués ou à terre. Le suivi et la poursuite du déploiement d’un dispositif de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) territoriale dans différents secteurs, et notamment celui de la pêche hauturière, qui a été initié par le SEFI en 2018, ont également été évoqués.

Au titre du développement touristique, la ministre a rappelé combien les enjeux de gestion à la fois des espaces nautiques et maritimes, ainsi que des infrastructures et investissements productifs, tels que les marinas et les ports, sont au cœur des préoccupations actuelles. En effet, la multiplication des pratiques nouvelles, de toutes natures, au sein des espaces littoraux et lagonaires, ainsi que l’augmentation des flux maritimes, peuvent non seulement générer des conflits d’usages, mais interrogent sur les modes de régulation les plus appropriés afin de contenir des degrés d’acceptabilité environnementale et sociale au sein des différentes îles.

Source: Gouvernement

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :