dim. Déc 15th, 2019

Fiers d’être Polynésiens !

La célébration de la fête de l’Autonomie a rassemblé des centaines de personnes samedi après-midi à Papeete et notamment dans l’avenue Pouvana’a a Oopa, lieu du défilé des délégations.

De nombreuses personnalités du Pays comme de l’Etat ont pris part à cet événement du 29 juin. A cette occasion, le président de la Polynésie française a prononcé une allocution, en français et en reo tahiti.

Très chers compatriotes,

Nous fêtons aujourd’hui, comme depuis déjà 34 ans, notre Autonomie. Statut qui donne pouvoir aux Polynésiens de se gouverner par eux-mêmes, librement et démocratiquement.

Statut qui donne pouvoir de disposer d’un Drapeau et d’un hymne qui lui sont propres, et qui garantissent la spécificité de la Polynésie dans l’ensemble français.

L’Autonomie, c’est notre dignité et notre fierté d’être nous- mêmes.

L’Autonomie, c’est notre capacité à construire notre pays par nous- mêmes.

Elaborons ensemble un projet et un modèle de société qui nous ressemblent. Cette société nouvelle à laquelle tous les habitants de ce pays aspirent, doit nous rassembler. Elle doit être démocratique, respectueuse des valeurs républicaines où la place de l’humain prédomine.

Avec notre Hymne et notre Drapeau, l’Autonomie a tout son sens. C’est l’Hymne qui me rappelle que j’ai plus de devoir envers mon Pays pour assurer aux générations futures, la transmission d’un bien qui m’est offert.

Il est donc de mon devoir de l’entretenir, de le protéger tout en le partageant, pour qu’il puisse traverser les générations.

Le drapeau de Tahiti-Nui me rappelle, grâce à la pirogue double, que mon destin et celui de la France sont à jamais intimement liés.

Si « Seul, on va plus vite », « Ensemble avec la France, on va plus loin ». C’est déjà un constat, parce que réalité !

Je n’ose pas rêver d’un avenir semblable à un fleuve tranquille. Restons réalistes et conscient que la vie est faite de hauts et de bas. Nous devons l’assumer dans le respect mutuel.

Je crois en ce Pays.

Je l’aime parce qu’il respire et inspire la paix. J’aime ce peuple de paix qui l’habite. Aussi, j’invite chaque jeune, chaque citoyen à être davantage meilleur chaque jour.

Vive la Polynésie, vive la France !

Photos: Gouvernement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :