dim. Juil 21st, 2019

Rémi Fouchet à la tête de l’Escadron de Transport 82 “Maine”

Cérémonie de commémoration des 40 ans de l'arrivée du Casa "Main" de l'Escadron de Transport, en Polynésie française. Le général des armées Delerce préside la cérémonie en présence du contre-amiral Laurent Lebreton. Groupement aéronautique militaire de Faa'a, le 19 juin 2019.

Le jeudi 27 juin 2019, à 08h00, le lieutenant-colonel Severin Fourcade, commandant du Détachement Air 190, a fait reconnaître le commandant Rémi Fouchet comme nouveau commandant de l’Escadron de Transport 82 « Maine » lors d’une cérémonie solennelle sur le Groupement militaire aéronautique de Faa’a.

En présence du personnel de l’escadron, d’une délégation des Forces armées en Polynésie française, de Sabena Technics ou encore d’associations et d’anciens combattants, l’armée de l’air a également remercié et salué le travail accompli par le lieutenant-colonel Issam Yagoubi, qui quitte son commandement.

Ce dernier a tenu, à l’issue de la cérémonie, à saluer l’ensemble des personnes avec qui il a œuvré durant deux années : « Commander une unité opérationnelle est une grande fierté, a déclaré le lieutenant-colonel Yagoubi. C’est une aventure extraordinaire, qui est avant tout humaine, tant les relations sont marquantes avec le personnel de l’escadron, l’état-major interarmées, les Forces armées en Polynésie française en général, mais également les Polynésiens. »

Le « Maine », qui a fêté ses quarante ans de présence en Polynésie française ce mercredi 19 juin, effectue de nombreuses évacuations médicales, parfois complexes. « Nos avions et nos équipages sont les seuls à pouvoir se poser sur certains terrains en Polynésie française, explique le commandant Rémi Fouchet, qui passe de commandant en second à celui de commandant de l’ET 82. Certaines capacités, comme se poser de nuit avec un éclairage réalisé grâce à 6 balises, nécessitent un entraînement régulier ».

Un nouveau chef, mais déjà aguerri, et qui entend poursuivre dans la même optique que son prédécesseur. « J’espère être à la hauteur de nos illustres anciens, avoue humblement le commandant Fouchet. Je mettrai tout en œuvre pour assurer avec tout l’escadron les missions qui me seront confiées. »

Biographie du nouveau commandant 

Il intègre l’Ecole de l’air en 2003. Après deux ans de formation militaire, il entame sa formation de pilote. Breveté en juillet 2008, il est affecté sur Casa CN 235 à l’Escadron de transport VERCORS, à Creil, en 2009. En 2016, il rejoint l’Escadron de transport VENTOUX à Evreux où il occupe pour un an le poste de commandant en second. Muté en juillet 2017 à Tahiti, il sert comme commandant en second de l’Escadron de transport 82 MAINE pendant deux ans.

Il sera nommé commandant de l’ET 82 MAINE le 27 juin 2019.

Son parcours est marqué par plusieurs jalons professionnels : commandant de bord puis instructeur sur Casa CN 235.

Entre 2011 et 2017 il participe à plusieurs opérations extérieures, notamment en Afrique. En sa qualité de pilote de transport, il effectue des missions de soutien logistique au profit des forces françaises engagées dans l’opération Harmatan, en Libye. Il est ensuite engagé en Afrique sub-saharienne lors des opérations Epervier, Serval puis Barkhane au Tchad et au Mali. Le commandant Fouchet occupe alors les fonctions de chef de détachement du Casa médicalisé, stationné à Gao, au centre du Mali. Au cours de ces missions, il se pose au plus près des combats afin d’évacuer vers les hôpitaux militaires projetés les blessés français avant leur rapatriement vers la métropole.

Il totalise 3600 heures de vol et 156 missions de guerre. Le commandant Fouchet est marié et père de deux enfants.

Texte: Forces armées – Photos: Cindy Luu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :