sam. Déc 14th, 2019

Affaire Vincent Lambert: sa mère en appelle à l’ONU

La mère de Vincent Lambert, a réclamé le 1er juillet 2019 le “secours” de l’ONU, alors que la Cour de cassation a ouvert la voie à un nouvel arrêt de son maintien en vie en cassant le 28 juin dernier la décision de la Cour d’appel.

Cette dernière avait ordonné le 20 mai la reprise de l’hydratation et de l’alimentation du patient après un arrêt de traitements initié le matin même.

“Vincent n’est pas un légume”

Viviane Lambert s’exprimait aujourd’hui lors d’une table ronde organisée en marge de la 41e session du Conseil des droits de l’homme à Genève, par une ONG basée à Strasbourg, le Centre européen pour le droit et la justice. “Je crie tout haut que Vincent, on veut l’assassiner. C’est le vrai mot“, a-t-elle déclaré devant une quinzaine de personnes. “Vincent n’est pas en fin de vie, Vincent n’est pas un légume“, a-t-elle martelé, indiquant être venu à l’ONU pour y réclamer un “secours“. “Vincent n’est ni malade, ni en fin de vie. Son état est celui d’une personne handicapée” a de son côté insisté Maître Jean Paillot, l’un des avocats des parents.

Etat végétatif chronique irréversible

Pourtant, les médecins sont formels : Vincent Lambert se trouve dans un état végétatif chronique irréversible. Si son cerveau fonctionne toujours, sa conscience, elle, a totalement disparu.

Mais c’est parce qu’ils affirment que des (…)

Lire la suite sur Franceinfo

Source: Yahoo actualités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :