mar. Sep 17th, 2019

Une demi-heure pour se souvenir du 2 juillet 1966

Le 2 juillet marque l’anniversaire du premier tir d’expérimentation nucléaire français, en 1966, à Moruroa.

 

Il est institué depuis 2011 une journée commémorative.

Le ministre de la Culture et de l’environnement, Heremoana Maamaatuaiahutapu, a reçu, mardi matin, au nom du président de la Polynésie française, Edouard Fritch, une délégation de dix personnes, conduite par le président de l’Eglise protestante maohi (EPM), et composée de membres de cette église, de l’association Moruroa e tatou et de l’association 193.

Deux courriers adressés au président du Pays, l’un de l’EPM, l’autre de 193, ont été lus par les présidents respectifs de ces organisations, puis remis entre les mains du ministre et de la déléguée au suivi des conséquences des essais nucléaires.

La rencontre a duré une demi-heure et s’est déroulée dans un climat d’attention réciproque.

Communiqué du gouvernement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :