mar. Nov 19th, 2019

Prise de contrôle du voyagiste Thomas Cook

Créée au milieu du 19ème siècle, la plus ancienne agence de voyage du monde, Thomas Cook, va changer de drapeau.
Le Britannique Thomas Cook a annoncé en effet des « discussions avancées » de recapitalisation avec ses banques et son principal actionnaire, le chinois Fosun. Ce dernier, qui détient déjà 17% du capital, prendrait alors « une large majorité de contrôle », en échange de 750 millions de livres de liquidités.

Pour Thomas Cook, c’est une question de survie. Ente le Brexit et la concurrence des voyagistes en ligne, l’entreprise se bat avec une dette proche de 1,25 milliard de livres. La cotation boursière, elle, a chuté de 83,8% depuis le 1er janvier dernier…

Après Club Med…

« L’accord avec Fosun entraînera au moins un sursis » commente GlobalData. « Mais sur le long terme, des changements radicaux doivent être apportés », notamment en se concentrant sur les réservations en ligne. La montée en gamme fait aussi partie des enjeux actuels.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :