jeu. Sep 19th, 2019

Thierry Paulais décoré dans l’ordre de Tahiti Nui

Pour son engagement au service du développement économique de la Polynésie française, le président Edouard Fritch a élevé Thierry Paulais au rang de chevalier de l’Ordre de Tahiti Nui.Voici le portrait de l’intéressé.

Thierry Paulais est né le 6 avril 1952 à Paris.

Titulaire d’un doctorat en économie, il est amené à occuper de nombreux postes importants, au sein de l’Agence Française de Développement notamment, avant de prendre ses fonctions à l’agence de l’AFD, à Papeete, en août 2015.

Au cours des quatre années passées à la direction de l’agence de l’AFD, à Tahiti, il s’est pleinement impliqué dans le soutien à l’économie de la Polynésie.

“Vous avez ainsi accru de façon significative les prêts aux communes et la mise en place des prêts « équivalent fonds vert » à taux zéro. Vous avez aussi engagé l’AFD dans une politique de soutien à la définition des stratégies sectorielles de l’économie polynésienne, à travers le schéma directeur des transports insulaires, le schéma directeur de l’aquaculture ou encore le schéma directeur de la pêche hauturière”, a indiqué le chef de l’exécutif.

Et d’ajouter: “Vous avez aussi soutenu une mission d’appui-conseil à la mise en place d’une gestion prévisionnelle de l’emploi et des compétences, en Polynésie française, dans le domaine de la formation professionnelle. Vous êtes par ailleurs à l’origine de deux projets de coopération régionale : l’un, en cours, entre l’Institut Louis Malardé et son homologue de Fidji, le CCDC, et l’autre, en préparation, entre Bora Bora et Aitutaki, aux îles Cook. En outre, vous avez initié la réalisation d’un ouvrage intitulé « Communs et Océan, le Rahui en Polynésie », soutenu financièrement par l’AFD, et dont vous êtes également le co-auteur. Cet ouvrage, publié à Papeete, va prochainement être traduit pour une diffusion dans le Pacifique anglophone. Avec ces actions, vous avez ainsi contribué de fort belle manière à la diffusion de la culture polynésienne dans l’ensemble de la région Pacifique.”

Source: Gouvernement

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :