jeu. Août 22nd, 2019

Face aux attaques, De Rugy jette l’éponge

Le ministre de la Transition écologique, François de Rugy, a annoncé mardi 16 juillet sur Facebook qu’il démissionnait de ses fonctions.

“La mobilisation nécessaire pour me défendre fait que je ne suis pas en mesure d’assumer sereinement et efficacement la mission que m’ont confiée le président de la République et le Premier ministre, a-t-il indiqué. Dès lors, j’ai présenté ma démission au Premier ministre ce matin.”

“C’est un choix courageux qu’il fait, un choix qui a aussi vocation à protéger le collectif gouvernemental”, a réagi mardi 16 juillet sur franceinfo Sibeth Ndiaye, porte-parole du gouvernement, après la démission de François de Rugy. Elle ajoute que la gouvernement “n’a pas connaissance de faits délictueux”

Le numéro 2 du gouvernement est mis en cause par le site d’investigation Mediapart : les révélations sur les dîners de gala organisés quand il présidait l’Assemblée nationale, les travaux dans son logement de fonction au ministère ou son appartement près de Nantes avaient sérieusement fragilisé le ministre, qui s’était défendu tout le week-end sur ces informations en cascade.

Une plainte en diffamation contre Mediapart

“Depuis le début de la semaine dernière, Mediapart m’attaque sur la base de photos volées, de ragots, d’approximations, d’éléments extérieurs à ma fonction, explique dans son message François de Rugy. La volonté de nuire, de salir, de démolir, (…)

Lire la suite sur Franceinfo

Source: Yahoo actualités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :