mar. Oct 15th, 2019

Sept agents à temps plein pour ouvrir la correspondance de Brigitte Macron

Dans leur rapport annuel sur l’Élysée, les magistrats de la Cour des comptes listent également les dépenses liées à la Première dame.

La popularité de Brigitte Macron coûte décidément de plus en plus cher à l’État. Comme elle le fait depuis 2009, la Cour des comptes a procédé cette année encore au contrôle annuel des comptes et de la gestion des services de la présidence de la République pour l’année 2018. Elle a ainsi décidé de contrôler plus spécifiquement les ressources humaines cette année. Au terme de l’exercice 2018, les charges de l’Élysée se sont élevées à 108,88 millions d’euros.

Selon ce rapport annuel sur l’Élysée des magistrats de la Cour des comptes, “en 2018, le service de la correspondance présidentielle”, employant 71 agents à temps plein, “a été fortement mobilisé”. On apprend ainsi qu’”à elle seule, Brigitte Macron a reçu au cours de l’année 2018 près de 19.500 courriers, contre 13.000 en 2017, nécessitant d’affecter sept agents du service à cette correspondance”. C’est relativement similaire à l’année dernière, la Cour évaluait leur masse salariale à 278.750 euros en 2017.

Par ailleurs, le rapport des magistrats de la Cour des comptes précise que Brigitte Macron dispose d’un directeur de cabinet et d’un chef de cabinet, ainsi que de deux secrétaires, dont l’une est également affectée au secrétariat du conseiller porte-parole. Au total, le coût annuel des conseillers de la Première dame s’élève à 279.144 euros (un peu plus de 33 millions de Fcfp) pour l’année 2018.

L’an dernier déjà, la Cour des comptes précisait que le service courrier de la présidence était fortement sollicité pour la Première dame. En effet, sur les 71 ETP (équivalent temps plein) du département de la correspondance présidentielle, “six à sept agents” étaient chargés des lettres qui lui étaient adressées : pas moins de 13.000 courriers en 2017 !

Au sujet des déplacements privés du couple présidentiel, on apprend que leur séjour à La Mongie, en Hautes-Pyrénées, en 2017, a coûté 21.784 euros (environ 2,5 millions de Fcfp).

(…) Cliquez ici pour voir la suite

Source: Yahoo actualités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :