sam. Août 17th, 2019

Makemo va accueillir son premier lotissement social de quinze lots individuels

La délégation du ministre chargé des collectivités territoriales Sébastien Lecornu et du président Edouard Fritch a quitté l’atoll d’Anaa, dans l’archipel des Tuamotu, tôt dans la matinée de lundi, pour se rendre à Makemo. 

Accueillis à l’aéroport par le maire Félix Tokoragi, les autorités se sont rendues au village où attendait une population nombreuse et chaleureuse pour un accueil fleuri et une levée des couleurs. Puis, le ministre a longuement rencontré le conseil municipal de Makemo, lequel a présenté les problématiques rencontrées par les élus municipaux en matière environnementale, avec le cadre requis par le CGCT (code général des collectivités territoriales), en particulier pour l’eau potable, l’assainissement des eaux usées, le traitement des déchets ou encore l’énergie.

Les échanges avec le ministre ont permis au maire d’exposer les soucis rencontrés concrètement par le conseil municipal dans la mise en œuvre de l’ensemble de ces compétences environnementales dans ces îles. Le maire a également évoqué les difficultés et risques qui pèsent sur le maire dans l’exercice de ses fonctions, notamment pour les responsabilités pénales. Ce dernier point touche au statut de l’élu et sera de nouveau discuté lors du Congrès des communes, cette semaine, à Rikitea.

Le maire Félix Tokoragi a évoqué la possibilité pour les conseils municipaux de tenir leurs séances par visio-conférence avec les communes associées de Katiu, Raroia et Taenga. Selon les autorités de l’Etat, une base légale existe pour tenir ces séances à distance. La présence du câble sous-marin Natitua permettra ces visio-conférences grâce au haut débit et aux relais hertziens. Après la rencontre avec le conseil municipal, le maire a conduit les autorités à l’inauguration à la fois du hangar communal, du nouveau centre de secours et des sapeurs volontaires. Le hangar a été co-financé par le Pays et par la commune, le centre de secours ayant pour sa part été financé par l’Etat.

« Mieux vivre ensemble »

Puis, la délégation a procédé à la pose de la première pierre du futur lotissement Hua, composé de quinze lots individuels viabilisés, et porté par l’OPH (Office polynésien de l’habitat).

Le président a souligné le fait que cette résidence OPH sera réalisée dans un objectif du « mieux vivre ensemble », en privilégiant un réel confort de vie pour les futurs locataires. Cette opération sera édifiée sur une parcelle de 19 000 m², acquise par l’OPH en 2018, pour la réalisation de quinze lots de 1 000 m² destinés à la location-vente et d’un espace de cohésion sociale partagé de 1 000 m². La phase travaux va être exécutée sur une durée de six mois, pour un budget de 33 millions Fcfp. Le président du Pays a salué la coopération du maire de Makemo pour son ouverture en faveur des projets du Pays en matière de logement social. 

Ce projet bénéficie du partenariat entre le Pays et l’Etat dans le cadre du Contrat de projets 2015-2020, et témoigne de l’implication de l’OPH dans son rôle de bailleur social du Pays. L’entreprise Polynésie VRD est prête à démarrer le projet avec la mise en place des réseaux et des voies de circulation au sein du lotissement. Le président s’est dit heureux de la réalisation de ce lotissement original construit dans les îles et qui s’inscrit pleinement dans la politique de la famille souhaitée par le Pays, à Tahiti comme dans les îles.

En début d’après-midi, le ministre, le président et le maire, se sont rendus sur l’atoll de Taenga, île peuplée d’une soixantaine d’habitants, pour inaugurer le nouveau débarcadère de l’atoll.

Source: Gouvernement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :