sam. Août 17th, 2019

Le point sur l’activité de French Bee en Polynésie

La ministre du Tourisme et du Travail, Nicole Bouteau, a reçu, mardi, Miguel Teixeira, directeur des personnels navigants de French Bee, qui était accompagné de Monica Choque, attachée commerciale de la compagnie en Polynésie française.

En déplacement en Polynésie dans le cadre de l’organisation de nouveaux recrutements de personnel navigant commercial (PNC) avec le SEFI, cette rencontre a été l’occasion d’échanger sur cette nouvelle session de recrutement ainsi que sur les activités de la compagnie à Tahiti.

Miguel Teixeira s’est dit satisfait de la bonne collaboration entre la compagnie et le SEFI dans le cadre des appels à candidatures et de l’organisation des entretiens d’embauche. Il a également rappelé la volonté de la compagnie de disposer d’une base de PNC en Polynésie qui soient recrutés localement. Après plus d’un an d’exploitation sur la route Paris-Tahiti, ce sont désormais vingt-cinq PNC qui sont basés en Polynésie.

Concernant l’activité de French Bee, leur troisième Airbus A350-900 opère déjà sur la ligne Paris-La Réunion depuis fin juin. La flotte devrait s’agrandir de trois nouveaux appareils d’ici 2022, dont deux A350-1000 pouvant transporter 480 passagers, contre 411 passagers sur les A350-900. 

Le premier marché de French Bee reste la France. La compagnie se développe sur San Francisco également, grâce notamment aux réseaux de l’importante communauté française installée dans cette région. Dans le cadre d’un partenariat avec l’Alliance française ainsi qu’avec le Consulat général de France à San Francisco, French Bee était ainsi présente aux récentes célébrations du 14 juillet, dans cette ville, auxquelles plus de 6 000 visiteurs ont participé. Cet événement a mis à l’honneur aussi un groupe d’ori Tahiti dont les prestations ont été très appréciées.  Le marché canadien serait également en croissance pour la compagnie. 

Après plus d’un an d’activité, la compagnie French Bee se dit ainsi très satisfaite de son activité en Polynésie, mais aussi des relations qu’elle entretient avec la destination et ses partenaires locaux.

Source: Gouvernement

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :