sam. Août 17th, 2019

La résidence “Le Diadème” à l’heure du Street-art

Le ministre du Logement et de l’aménagement du territoire, Jean-Christophe Bouissou, a assisté vendredi, à la réception de la fresque réalisée à la résidence de l’OPH (Office polynésien de l’habitat), « Le Diadème », à Papeete. 

Un artiste de métropole de « street-art », Astro, de  renommée internationale, aidé de ses assistants, et de deux artistes locaux, Deraj et Savaj, a ainsi pu s’exprimer pour cette fresque en trompe-l’œil. Celle-ci a été réalisée en sept jours de travail intensif, sur une surface de 300 m2 de la résidence « Le Diadème », en mettant en avant l’art du tatouage marquisien, avec une représentation en 3D du symbole d’Enana (l’homme).

La réception de cette fresque intervient après la réception d’une première fresque, toujours dans le cadre du partenariat avec le festival Ono’u, à la résidence étudiante Paraita, à Papeete, qui a été présentée au mois de mars dernier. Cette petite cérémonie s’est déroulée en présence du représentant à l’Assemblée de la Polynésie française et maire de Papeete, Michel Buillard, du directeur général de l’Office Polynésien de l’Habitat (OPH), Moana Blanchard, et de la responsable du festival Ono’u, consacré aux fresques murales, Sarah Roopinia.

Associé à Ono’u depuis le début de l’année sur le thème « Ono’u – l’art au service du logement social », l’OPH a en effet souhaité, pour ses quarante ans, impulser une démarche dynamique et moderne en faveur de ses résidents. 

Le programme d’embellissement des quartiers par l’art doit contribuer à apporter un regard neuf sur les résidences dites «sociales », et ce notamment avec des fresques d’inspiration polynésienne.

Source: Gouvernement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :