sam. Août 17th, 2019

L’eau, indispensable pour aller sur Mars

L’eau est un élément indispensable à la vie et c’est pourquoi les scientifiques la recherchent systématiquement sur les autres planètes.

En se basant sur l’analyse d’environ 12 000 cratères lunaires via les données récoltées par la sonde Lunar Reconnaissance Orbiter de la NASA, des chercheurs ont indiqué la présence de dépôts épais de glace près du pôle Sud de notre unique satellite naturel. Les résultats de cette étude ont été publiés dans la revue Nature Geoscience fin juillet 2019.

Sur la Lune, “nous avons trouvé des cratères peu profonds qui ont tendance à être situés dans des zones où de la glace de surface a déjà été détectée près du pôle sud de la Lune, et nous avons déduit que cette coulée est très probablement due à la présence de dépôts de glace épais enfouis“, a déclaré Lior Rubanenko, principal auteur de l’étude et chercheur en géophysique planétaire de l’Université de California à Los Angeles (UCLA). Des études radar et d’imagerie précédentes de la Lune avaient déjà montré que la Lune abritait des dépôts de glace, mais ces derniers, inégalement répartis dans les pôles Nord et Sud, étaient épars et peu profonds.

Par ailleurs, l’étude révèle que des dépôts de glace ont été aussi détectés dans les régions polaires de la planète Mercure, grâce aux données recueillies par la sonde Messenger. Les pôles Nord et Sud de Mercure et de la Lune font partie des endroits les plus froids dans notre Système solaire. Sur la Lune par exemple, l’instrument Diviner de la sonde Lunar Reconnaissance Orbiter a déjà mesuré des températures de -238°C dans les cratères situés dans le pôle Sud et de -247°C dans…

> LIRE LA SUITE SUR BUSINESS INSIDER

Source: Yahoo actualités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :