dim. Sep 15th, 2019

Le haut-commissaire Dominique Sorain au coeur des quartiers de Papeete

Cohésion sociale dans les quartiers, programme sport-santé et préservation de l’environnement étaient les thèmes choisis par le maire de Papeete Michel Buillard à l’occasion de l’accueil officiel, ce lundi 26 août 2019, du haut-commissaire de la République en Polynésie française Dominique Sorain.

Papeete rassemble de grands quartiers : Tipaerui, Paofai, Ste Amelie, La Mission, le centre-ville, Mamao, Titioro, Vaitavatava, Fariipiti Taunoa, chacun avec ses particularités… « Mon premier souci a toujours été de préserver la paix sociale », explique d’emblée le maire de la capitale.

Pour ce faire, progressivement, tous les quartiers ont été équipés d’installations de proximité à caractère socio-culturel, éducatif, sportif ou de santé, maisons de quartier, salles polyvalentes, jardins partagés, dispensaires, centre pour personnes âgées, centre nautique, plateaux sportifs…

Le tavana a ainsi souhaité mener le représentant de l’Etat au cœur de deux quartiers de la ville, d’abord jusqu’au dernier équipement de proximité construit par la commune, la salle polyvalente Pape Ora à Titioro. Celle-ci permet notamment un ensemble de pratiques sportives, mais également d’actions de réussite éducative, de prévention de la délinquance et d’insertion sociale et professionnelle.

C’est ensuite aux jardins partagés de Mamao Aivi que la délégation s’est rendue. Cet espace permet également de favoriser l’insertion des publics les plus éloignés de l’emploi et de développer le lien social avec la participation des habitants à la dynamique de quartier. Depuis 2011, soixante-sept demandeurs d’emploi ont bénéficié d’un programme de formation et d’accompagnement individualisé pour le développement d’une micro activité.

Le sport, le bien-être physique et la santé figurent aussi au cœur des préoccupations de l’équipe communale. Ainsi depuis 2016, le programme Ea i Ways est lancé grâce auquel on peut, gratuitement et tous les jours de l’année scolaire, pratiquer un sport avec les conseils et sous la direction d’un coach qualifié, ou prendre des cours de cuisine pour apprendre à se nourrir de manière plus équilibrée. Tavana souhaite développer ces programmes sport santé autant que possible.

Enfin, autre priorité communale présentée au haut-commissaire et non des moindres, « la base de tout développement durable d’une ville comme Papeete, l’assainissement ».

Depuis 2006, ce sont près de 10 km de réseaux de collecte des eaux usées qui ont été posés sur la plaine littorale de Papeete permettant le raccordement de 600 abonnés ; à la fin de l’année 2019, ces chiffres passeront à 17 km et 1 200 abonnés. C’est aussi une station d’épuration innovante, évolutive et respectueuse de l’environnement et son émissaire qui ont été construits et mis en service en septembre 2016.

Grâce au soutien du Pays, de l’Etat et de l’Union européenne, Papeete dispose désormais d’un système de traitement et d’épuration des eaux de dernière génération.

L’assainissement en bref

Quelques chiffres

17 km de réseaux de collecte des eaux usées d’ici 2019 sous les voies communales et territoriales.

Un investissement total de 6,5 milliards XPF.

Plus de 10 ans d’études et de travaux.

Environ 1 200 abonnés raccordables d’ici fin 2019.

Le projet en quelques dates

2006 : Démarrage des travaux de la Zone Pilote (zone du marché et de l’hôtel de ville) : 330 millions XPF financés en fonds propres par la Ville de Papeete.

2008 : Création de la SEML Te Ora No Ananahi.

2012 : Démarrage des travaux des réseaux de collecte de Fare Ute au Centre Vaima financés par le Contrat de Projets.

2014 : Pose de la première pierre de la station d’épuration de Papeete financée par le Contrat de Projets.

2016 : Mise en service de la station d’épuration de Papeete et de ses réseaux de collecte : au total 4 milliards XPF d’investissement (44,5 % Etat – 44,5 % Polynésie Française – 11 % SEML).

2017 : Extension des réseaux de collecte du centre Vaima au quartier Paofai financés par le 10ème FED : 2 milliards Fcfp en cours de réception.

Perspectives d’extension future des réseaux de collecte

2019 : Demande de financement Contrat de Projets 2015-2020 pour un montant de 400 millions Fcfp pour l’extension des réseaux de collecte vers les secteurs Paofai et Fare Ute.

2019 : Demande de financement par la Commune de Papeete au FIP Etudes pour la mise à jour du SDEU de la Ville en partenariat avec la SEML et la DIP pour un montant de 20 millions Fcfp.

Source: Ville de Papeete

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :