dim. Sep 15th, 2019

Tourisme: tous les feux sont au vert!

La ministre du Tourisme, Nicole Bouteau, a réuni, mercredi après-midi, le comité de pilotage du tourisme.

Une réunion tenue en présence du chef du bureau de l’Union européenne pour les Pays et Territoires d’Outre-mer du Pacifique, basé en Nouvelle-Calédonie, Tomas Mateo-Goyet, du ministre du Logement, de l’Aménagement du territoire en charge des transports interinsulaires, Jean-Christophe Bouissou, du ministre de l’Équipement et des transports terrestres, René Temeharo, et du ministre de la Culture, Heremoana Maamaatuaiahutapu, ainsi que de représentants de l’Assemblée de la Polynésie française et du CESEC.

Un point sur l’évolution du tourisme a été effectué par l’Institut de la statistique de la Polynésie française (ISPF) pour le 1er semestre qui se caractérise par une hausse de fréquentation de 18,6%. En conséquence de l’augmentation de l’offre aérienne (+12%), les principaux marchés émetteurs sont l’Amérique du Nord (+ 10 000 touristes), puis la France (+ 5 000), mais aussi d’autres marchés européens (+ 1000). Cette augmentation a eu des conséquences positives pour l’économie de la Polynésie, puisque le chiffre d’affaires des entreprises du tourisme  (+ 4,7%) est en progression et favorise une reprise de l’emploi dans le secteur (+ 2,3%). 

Le seuil symbolique des 200 000 touristes accueillis sur une année a été franchi début 2018, et celui de 220 000 touristes a également été franchi sur la période de juin 2018 à juin 2019. Le suivi du déploiement de l’ensemble des 134 actions définies dans la Stratégie du développement du tourisme 2015-2020, soutenu financièrement par l’Europe au titre du 11ème FED, à hauteur de 3,6 milliards Fcfp, est au cœur des missions de ce comité de pilotage, qui se réunissait pour la seconde fois cette année.

Afin de permettre le décaissement  d’une nouvelle partie du financement du Fonds Européen de Développement, le Pays doit assurer le suivi de la réalisation de sa feuille de route dédiée au tourisme, avec une attention particulière liée aux critères d’évaluation de chaque axe,  la réforme de la gestion des finances publiques, la mise à disposition du public d’informations budgétaires et une politique macroéconomique stable et cohérente. L’ensemble de ces conditions est aujourd’hui pleinement assuré.

Après une présentation des éléments composant la « revue annuelle du secteur du tourisme » pour l’année 2018, ce document de référence a été validé par les membres du Comité de pilotage, ce qui permet d’acter la réalisation des objectifs 2018.

La stratégie du Tourisme 2015-2020 approchant de son terme, la ministre du Tourisme a invité les membres du COPIL à participer à l’élaboration de la prochaine stratégie touristique pour 2021-2025, dont l’acte fondateur, permettant d’initier toute une période de consultation et de co-construction, se déroulera lors des Assises du Tourisme, le 26 septembre prochain, à la Présidence, en présence de la communauté du tourisme polynésien, de la société civile, des acteurs économiques, et des institutions du Pays.

Source: Gouvernement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :