dim. Sep 15th, 2019

Les Marsouins en mission “Taamuraa” sur l’île de Maupiti

Le 31 juillet, une section de la deuxième compagnie du Régiment d’Infanterie de Marine du Pacifique-Polynésie (RIMaP-P) a conduit la mission TAAMURAA 44, sur l’île de Maupiti, dans l’archipel de la société.

Les missions “Taamuraa” sont des missions de souveraineté préparées, mises en place et conduites par les Forces armées en Polynésie française, en lien avec les autorités de l’Etat et du Pays, sur les différents atolls habités.

Le premier objectif est d’assurer la souveraineté sur l’ensemble de la Polynésie française. Le deuxième objectif est de s’assurer de la mise à jour des données sur ces îles, données nécessaires en cas de catastrophe naturelle (infrastructures disponibles, pistes, axes, accès mer, etc…) Afin d’avoir une connaissance la plus actualisée possible, chaque île ou atoll fait l’objet d’une planification de passage au moins une fois tous les trois ans. Le troisième objectif est d’entraîner les forces à se déployer hors de Tahiti, par voie aérienne ou maritime. Les différentes composantes (terrestre, maritime et aérienne) travaillent ainsi totalement en ensemble, le tout sous le contrôle opérationnel de l’état-major interarmées de Polynésie française.

Les missions “Taamuraa” permettent également le renforcement du lien armées-société, par le biais des interactions et divers chantiers et actions réalisés au profit de la population.

Ces missions sont précédées par une mission “Teramai”, menée quelques mois plus tôt, et qui permet d’identifier avec la commune différents chantiers à mener pour faciliter d’éventuelles interventions sur l’île (construction d’une zone de posé hélicoptère, défrichage de voie d’accès, réfection d’une route). Le leitmotiv est que ces actions profitent à l’ensemble de la population de l’île. Seule règle importante à respecter, ces travaux ne doivent pas entrer en concurrence directe avec des entreprises locales.

A leur arrivée en CASA, les militaires ont été accueillis de manière traditionnelle avec la remise d’un collier de fleurs. Au cours de cette mission, plusieurs chantiers ont été réalisés au profit de la population.

Le premier chantier a permis de redonner un peu de couleurs aux murs de l’école maternelle de l’île. Les militaires du RIMaP-P ont aussi construit deux rampes de mise à l’eau pour des embarcations. Cette action a été particulièrement appréciée car elle facilite grandement la vie des habitants. Le dernier chantier a permis la création d’un deuxième sentier pour accéder au Mont Teurafaatiu, point culminant de l’île (380 mètres d’altitude), contribuant ainsi au développement des offres touristiques de l’île.

En parallèle, un sous-officier de la Compagnie de commandement et de logistique (CCL) a également pu procéder à la révision de tous les engins de la municipalité. Ce sous-officier a aussi donné des conseils pratiques et techniques pour le maintien en condition de ces matériels.

Au cours des deux semaines de détachement, la section a aussi pu échanger avec la population au cours d’évènements culturels et sportifs. Tous ces échanges ont constitué un moment intense pour la section.

Au moment de quitter l’île, de nombreux habitants de Maupiti ont tenu à venir saluer le détachement. Ce Taamuraa restera longtemps gravé dans la mémoire des Marsouins.

Depuis le début de l’année 2019, le RIMaP-P a déjà réalisé cinq missions Taamuraa.

Source: Armées

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :