dim. Sep 15th, 2019

Coup de pouce supplémentaire à la défiscalisation en faveur des pensions de famille

La ministre du Tourisme, Nicole Bouteau, a rencontré, les membres de l’Association du Tourisme Authentique de Polynésie française (ATAPF), présidée par Mélinda Bodin, mercredi matin, au siège de l’association à Papeete.

Comme chaque année, à quelques jours du salon du Tourisme, les membres de l’association composée de professionnel de la petite hôtellerie, prestataires d’activités touristiques, se réunissent dans le cadre de journées techniques, destinés à réaliser un bilan de leurs activités, d’échanger sur leurs expériences, sur leur problématiques et de bénéficier d’informations relatives à leurs activités de la part de .

Durant cette rencontre, les membres de l’ATAPF ont exposé à la ministre du Tourisme, un bilan par archipel de leurs activités tant dans les domaines de l’hébergement que des activités. Il ressort de ces échanges que les acteurs ressentent les effets positifs du renforcement de la desserte aérienne depuis 2018 et que leurs perspectives de développement sont également bonnes.

Nicole Bouteau a confirmé à l’ATAPF la poursuite de l’accompagnement des pensions de famille et prestataires d’activités touristiques pour améliorer leurs outils de travail, leurs prestations. Il s’agit de formation itinérantes au plus près de professionnels dans les domaines du numérique, de la gestion de leurs entreprises, en matière d’hygiène et de sécurité ou de maîtrise de l’anglais du tourisme, …

La ministre a également annoncé que le gouvernement avait décidé la semaine dernière, d’appliquer un taux de défiscalisation porté à 60 % pour les projets de construction d’hôtels, afin de stimuler l’activité touristique dans les îles autres que Tahiti, Moorea et Bora Bora. Sur le segment de la petite hôtellerie et des pensions de famille, les dispositifs actuels, très incitatifs, sont maintenus. Par ailleurs, le projet de Loi de Pays transmise la semaine dernière par le gouvernement à l’Assemblée de Polynésie prévoit la diminution du seuil d’accessibilité à la défiscalisation pour les pensions de famille à 50 millions au lieu de 100 millions aujourd’hui, ce qui leur permettra d’accéder plus aisément à des sources de financement.

A l’issue de cette réunion de travail, la ministre du Tourisme a remercié l’association pour son travail de proximité avec les acteurs du tourisme tant à Tahiti que dans les îles les plus éloignés. Elle les a chaleureusement invité à participer à l’élaboration de la future feuille de route du tourisme polynésien sur la période 2021-2025, dont le lancement se fera lors des Assises du Tourisme organisées le 26 septembre prochain à la Présidence de la Polynésie.

Source: Gouvernement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :