dim. Sep 15th, 2019

L’Aremiti 6, symbole de l’ambition entrepreneuriale de la famille Degage

La cérémonie de bénédiction de l’Aremiti 6 a été célébrée jeudi après-mii par le père Christophe.

Elle s’est déroulée en présence de Raymond Yeddou, administrateur, chef des subdivisions des Iles du Vent et des Iles-Sous-le-Vent, représentant le Haut-commissaire de la République, de M. Teva Rohfritsch, vice-Président de la Polynésie française, de plusieurs ministres, de nombreux élus, de Tuanua Degage, directeur technique du Groupe Degage, et de Leïana Faugerat, marraine de l’Aremiti 6.

Le représentant de l’Etat s’est félicité de l’arrivée de ce nouveau navire à grande vitesse qui assurera la première liaison maritime de Polynésie française en transportant plus de 1,6 million de passagers par an entre Tahiti et Moorea. Porté par un groupe reconnu, il a salué l’ambition entrepreneuriale de la famille Degage, entreprise familiale qui n’a eu de cesse d’innover au cours des dernières années et de préparer l’avenir du transport inter-îles qui représente un enjeu essentiel en Polynésie.

La mise en service de ce nouveau bateau est en effet le point d’orgue d’une démarche d’entreprise qui illustre la capacité d’action des entrepreneurs du fenua, de mener à bien des projets d’envergure qui améliorent la vie des populations.

A travers l’aide fiscale nationale accordée pour l’acquisition de l’Aremiti 6, à hauteur de 716 M Fcfp, il a rappelé que cet effort budgétaire important, intervient dans un contexte où les dépenses publiques sont contraintes et témoigne de l’engagement de l’Etat à accompagner l’activité économique en Polynésie française, favoriser la continuité territoriale, le désenclavement des territoires et faciliter les mobilités.

Source: Etat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :