jeu. Nov 21st, 2019

La COP 25 au menu de l’entretien avec la ministre chilienne de l’Environnement

En visite officielle au Chili, le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, s’est entretenu, jeudi, avec la ministre de l’Environnement du gouvernement chilien, Carolina Schmidt.

L’entretien avec la ministre a porté essentiellement sur la prochaine grande réunion internationale sur le climat, la COP 25, qui doit se tenir du 2 au 13 décembre prochains, à Santiago du Chili.

Le président Edouard Fritch a indiqué à la ministre que la Polynésie française et les états et territoires dans leur ensemble étaient particulièrement concernés par ce dossier. Il a rappelé la mobilisation des îles du Pacifique en amont, et pendant la COP 21, en décembre 2015, qui a débouché sur l’accord de Paris sur le climat.

Les états et territoires du Pacifique vont désormais demander à ce que les grandes nations agissent rapidement pour mettre en œuvre ce qui avait été acté à l’issue de la COP 21, a souligné le Président.

Le président Edouard Fritch a aussi expliqué à la ministre que la Polynésie française avait déjà agi en matière de protection de l’environnement, avec notamment la création d’une aire marine gérée sur l’ensemble des eaux polynésiennes et aussi, auparavant, pour protéger les ressources halieutiques et éviter la sur-pêche, en ne délivrant plus de licences de pêche à des navires étrangers depuis désormais plus de 20 ans.

Comme pour les précédentes COP, la voix des îles du Pacifique devrait de nouveau être entendue lors de la COP 25, dans un format et avec des modalités qui restent encore à définir.

Dans la journée également, le président s’est entretenu avec un journaliste du grand quotidien chilien El Mercurio, sur les thématiques du câble sous-marin de télécommunications et de la COP 25.

Source: Gouvernement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :