mar. Nov 12th, 2019

Le Pays recrute ses futurs inspecteurs sanitaires

Le ministre de l’Economie verte, Tearii Alpha, accompagné de la Direction de la Biosécurité, et de la directrice du SEFI (Service de l’Emploi, de la Formation et de l’Insertion professionnelles), s’est entretenu avec les quatre stagiaires recrutés dans le cadre de l’intégration à la formation INFOMA option santé publique vétérinaire.

L’Institut national de Formation des Personnels du ministère chargé de l’agriculture (INFOMA) a pour objectif d’assurer la formation professionnelle initiale et continue des techniciens mettant en œuvre les politiques agricoles, agroalimentaires et forestières. En partenariat avec le SEFI et par le bénéfice des dispositifs d’accompagnement de l’Agence de l’Outre-mer pour la mobilité (LADOM), cette première promotion intégrera la formation INFOMA en métropole, tout en bénéficiant d’une prise en charge au départ et d’un soutien financier tout au long de leur formation.

D’une durée d’un an, cette formation, basée à Lyon, se compose de quatre mois de cours à l’INFOMA et de huit mois de stage pratique à effectuer en Direction départementale avec un tutorat en poste. Leur départ est prévu le 29 septembre.

A l’issue de cette formation, ces stagiaires originaires de Huahine, Hiva Oa, Nuku Hiva et Ua Huka, seront qualifiés pour la réalisation de tâches d’inspection sanitaire. Ces compétences sont effectivement attendues dans le cadre de la filière gibier et chèvre des Marquises, où deux projets d’établissements de traitement de gibier, localisés à Nuku Hiva et Ua Huka sont prévus. Ces structures et leurs productions devront, en effet, être sous contrôle sanitaire afin de permettre l‘estampillage des carcasses pour assurer leur commercialisation. Par ailleurs, ces futurs diplômés, auront, aussi, la possibilité de travailler en abattoir, tel que celui de Papara, ou dans ceux qui seront créés prochainement, à Raiatea et Nuku Hiva.

Le ministre de l’Economie verte, Tearii Alpha, a salué l’engagement de ces jeunes stagiaires, qui constituent la première promotion de formation pour le développement de la filière gibier et chèvre. Il a tenu à les féliciter pour leur motivation et leur investissement dans cette filière qui représente une ressource importante de leurs îles respectives.

Source: Gouvernement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :