sam. Oct 19th, 2019

Comment Macron suit ses ministres à la trace…

C’est une application à l’audience encore très confidentielle.

Elle permet de suivre en temps réel l’avancement des réformes menées par le gouvernement. Emmanuel Macron a été la première personne à disposer de ce “tableau de bord de la Transformation publique”. Le chef de l’État l’a annoncé lors du séminaire gouvernemental du 4 septembre, a précisé Le Figaro.

Ce jour-là, raconte Le Figaro, le président de la République a indiqué qu’il consultait régulièrement ce tableau de bord. Un premier coup de pression, léger.

Une semaine plus tard, lors de la seconde séance du séminaire gouvernemental, Emmanuel Macron serait même allé plus loin : il aurait menacé les ministres d’un départ contraint en cas de résultats non-tangibles. “Si ne vous changez pas, je vous change. Vous avez deux mois pour donner du sens à ce que vous faites, le communiquer, et suivre l’exécution des réformes”, a-t-il lancé selon le quotidien.

Contactés par l’Express, plusieurs anciens ministres de tous bords expriment leur soutien à la démarche, ou, au contraire, se montrent critiques. “Je trouve tout cela futile. La politique ne se mesure pas de manière arithmétique. L’idée qu’un gouvernement soit une entreprise est une bêtise”, persifle l’ex-ministre de l’Agriculture (2012-2017) et actuel maire PS du Mans, Stéphane Le Foll.

“On assiste à une personnalisation de ce type de contrôle de la part de la présidence de la République qui voit tout et qui décide de tout. C’est une vision entrepreneuriale”, regrette aussi le président du groupe PS au Sénat, Patrick Kanner. L’ancien ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports (2014-2017) estime toutefois que la préoccupation de l’exécutif est “justifiée”. “Un ministre doit suivre ses textes pour savoir s’ils entrent vraiment en application sur le terrain”, estime le sénateur.

“C’est une excellente chose. Cela devrait même aller de soi”, comment…Lire la suite sur L’Express.fr

Source: Yahoo actualités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :