sam. Oct 19th, 2019

Les temps forts de la visite du haut-commissaire à Nuku Hiva et Hiva Oa

Le haut-commissaire de la République, Dominique Sorain, a effectué sa première visite officielle à Nuku Hiva d’abord, puis à Hiva Oa du 12 au 14 septembre 2019.

Le représentant de l’État a été accueilli chaleureusement par Thierry Humbert, chef de la subdivision administrative des îles Marquises et Benoît Kautai, maire de Nuku Hiva, à l’aéroport de Terre déserte.

Le jeudi 12 septembre, après le traditionnel dépôt de gerbe au Monument aux Morts de Taiohae, il a visité la maison d’arrêt de Nuku Hiva où Lawrence Turi Matautau, chef de la maison d’arrêt, lui a présenté le fonctionnement et l’organisation de cette prison qui est la plus petite de France avec une capacité d’accueil maximale de cinq personnes détenues.

Le haut-commissaire a ensuite rejoint la section détachée du tribunal de première instance à Nuku Hiva où il a échangé avec le vice-président Georges Borg sur les missions et les spécificités de la section dans cet archipel éloigné et situé à 1500 km de Tahiti.

Vendredi 13 septembre, sous le grand préau de l’école Patoa, les enfants de l’ensemble des écoles et une classe du collège ont interpellé le haut-commissaire sur les conséquences de leur isolement géographique et sur leur souhait de bénéficier de nouveaux outils informatiques pédagogiques contribuant au principe d’égalité des chances.

Le haut-commissaire a ensuite procédé à plusieurs visites de terrain aux côtés du maire et de son directeur des services techniques, Jean-Marc Vaianui : Le Fort Collet, le site du projet de parcours de santé, le marché et le centre artisanal.

Puis il s’est rendu sur le site ancestral de Koueva, haut lieu de l’histoire de l’île de Nuku-Hiva qui fut un important centre de vie des vestiges archéologiques de l’ancien village. Le contre-amiral Laurent Lebreton a également pris part à cette visite. Détérioré par le temps et l’érosion, ce site a bénéficié d’une intervention des forces armées en Polynésie française dans le cadre des missions « Taamuraa ». Vingt-six jeunes militaires ont ainsi entrepris la reconstruction d’une case marquisienne détruite par les intempéries, procédé au pavage de l’accès menant au site ainsi qu’à la construction de l’abri du panneau de signalisation.

Hiva Oa

Après avoir été chaleureusement accueilli par Etienne Tehaamoana, maire de Hiva Oa, le représentant de l’Etat a déposé une gerbe au Monument aux Morts d’Atuona en présence d’un détachement du Régiment du Service militaire adapté, avant d’ inaugurer la deuxième antenne aux îles Marquises de l’Association pour le Droit à l’Initiative Economique (ADIE), que l’État subventionne au profit des micro-entrepreneurs locaux qui souhaitent lancer leurs activités.

A la mairie de Hiva Oa, le Haut-commissaire a rencontré l’ensemble des membres du conseil municipal avant de participer au conseil communautaire de la Communauté de communes des îles Marquises (CODIM) où les échanges ont notamment porté sur la présentation du prochain festival des Marquises qui se tiendra à Ua Pou en décembre prochain, les transports interinsulaires, le développement de la filière bois (bois d’œuvre et bois d’énergie).

Samedi 14 septembre, le Haut-commissaire a visité les locaux de la section du Régiment du Service militaire adapté commandée par le Capitaine Claude Letellier. Présente depuis près de trente ans à Hiva Oa, cette section a pour mission principale de former les jeunes des Marquises et des Tuamotu-Gambier, âgés de 18 à 25, pour apprendre un métier dans les domaines du bâtiment, de la mécanique, de la restauration, du maraîchage et de l’horticulture. Chaque année, environ une centaine de stagiaires sont formés et encadrés par une quinzaine de formateurs.

Source: Haut-commissariat

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :