sam. Oct 19th, 2019

Interdiction de vapoter en Inde

Grand producteur de tabac, l’Inde a annoncé mercredi l’interdiction des cigarettes électroniques dans le pays de 1,3 milliard d’habitants, se joignant à une tendance de durcissement réglementaire mondial contre le vapotage.

“La décision a été prise avec à l’esprit l’impact que les cigarettes électroniques ont sur la jeunesse aujourd’hui”, a déclaré en conférence de presse la ministre des Finances Nirmala Sitharaman, mettant en avant des impératifs sanitaires et de lutte contre les addictions. “C’est devenu très à la mode de les essayer, de les utiliser.”

Une ordonnance passée par le gouvernement du Premier ministre Narendra Modi interdit la production, l’import ou l’export, le transport, le stockage et la vente de cigarettes électroniques. Une première infraction est passible d’un an de prison et/ou 100.000 roupies (1.270 euros) d’amende, jusqu’à 3 ans et/ou 500.000 roupies (6.300 euros) en cas de récidive. Cette mesure “améliorera la politique de contrôle du tabac, donnant de meilleurs résultats en termes de santé publique”, avance le gouvernement sur le compte Twitter de son service de presse.

Les autorités indiennes mènent de grandes campagnes de prévention sur les ravages physiques provoqués par le tabac, dont le géant d’Asie du Sud est aussi paradoxalement un grand producteur. L’Association des Vapoteurs d’Inde a accusé le gouvernement “de sembler plus soucieux de protéger l’industrie de la cigarette que d’améliorer la santé publique”. Cette interdiction représente “un jour noir pour 110 millions de fumeurs en Inde qui ont été privés d’options moins dangereuses”, a-t-elle estimé dans un communiqué.

Le bannissement des cigarettes électroniques en Inde survient au lendemain d’une interdiction de l’État américain de New York de commercialiser des cigarettes électroniques

(…) Cliquez ici pour voir la suite

Source: Yahoo actualités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :