mer. Oct 16th, 2019

Trafic d’ice: un gain astronomique de 5 milliards de Fcfp à la revente

Telle serait la valeur marchande de la saisie récente de 5,5 kilos d’ice opérée par les douaniers à l’aéroport de Tahiti-Faa’a.

Le 14 septembre dernier, en effet, un passager de 44 ans, en provenance de Los Angeles, a été arrêté en possession d’une telle quantité de drogue. Il s’agit là de “la saisie la plus importante réalisée par les Douanes à Tahiti sur un voyageur”, a indiqué le Procureur de la République Hervé Leroy, démontrant par ailleurs l’existence en Polynésie française d’un “réseau structuré” suffisamment capable d’écouler la marchandise.

Le mis en cause, qui s’est rendu coupable d’importation, de contrebande et de détention de marchandise prohibée, a été confié entre les mains des enquêteurs de la section de recherches de la gendarmerie à Papeete. A l’issue de sa garde à vue de quatre jours, il a été déféré cet après-midi au Parquet où un juge d’instruction va être saisi pour tenter de remonter la filière. Placé en détention provisoire, il encourt une peine de dix ans d’emprisonnement, près de 900 millions Fcfp d’amende ainsi que la confiscation de tous ses biens mobiliers et immobiliers

En l’état actuel des éléments dont il dispose, Hervé Leroy a souligné l’importance du trafic et ses retombées financières. La quantité saisie aurait en effet permis de constituer l’équivalent de 550 000 doses. Quant on sait que l’unité est échangée sous le manteau autour de 10 000 Fcfp, le calcul dépasse les 5 milliards de Fcfp.

Face à ce fléau qui gangrène la société polynésienne, et pas seulement son élite comme on pourrait le pensait…, le Parquet de Papeete a réaffirmé sa volonté de tout mettre en oeuvre pour appréhender tous les trafiquants. Avant d’assurer que la collaboration entre les services de Polynésie, de France et des Etats-Unis enregistrait “un flux sans précédent”.

 

Photo d’archives

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :