mer. Oct 16th, 2019

Village Tahitien: à défaut d’hôtels, le centre des congrès sur les rails

Le projet « Le Village Tahitien » sis à Outumaoro-Punaauia sur les ruines de l’ancien Sofitel Maeva Beach, n’est pas mort!

Dans son discours d’ouverture de la session budgétaire, ce jeudi matin à l’assemblée de la PF, le président Edouard Fritch a réaffirmé son ambition de voir ce chantier sortir de terre et ce, malgré l’échec de l’investisseur néo-zélandais sélectionné sur toute la partie hôtelière.

En effet, deux opérations d’envergure, validées par le pays, sont en cours de réalisation par TNAD.

La première opération porte sur la construction d’un centre des congrès. L‘appel à candidature pour la maîtrise d’œuvre a été lancée en avril 2019. Sur la vingtaine de candidatures,  quatre ont été retenus par le jury pour la phase de dialogue compétitif qui va aboutir au choix du lauréat, et de son projet, en début d’année 2020. Les appels d’offres des entreprises seront lancés dans le courant du 1er semestre 2020 et le début des travaux est prévu pour le 3ème trimestre 2020.

Le centre des congrès sera constitué de trois salles de spectacles et de conférences, d’une salle d’exposition et de plusieurs salles polyvalentes, le tout, entièrement modulable. En configuration de type « grande salle de spectacle », le centre de congrès pourra accueillir jusqu’à 3000 places assises. Il est aussi prévu d’y aménager 1500 places de parking.

S’agissant de la partie purement touristique du futur complexe, TNAD a relancé cette semaine un appel à manifestation d’intérêt pour l’attribution de six parcelles de terrain pour lesquelles des investisseurs potentiels pourront positionner une offre.

Et le président de conclure sur ce dossier: “Nous sommes tout à fait déterminés à engager les travaux du Village Tahitien car il est impératif que le pays réalise les infrastructures prévues sur ce site pour améliorer notre capacité d’accueil touristique et développer de nouvelles activités économiques essentielles à la création d’emplois en nombre”.

extrait du discours d’Edouard Fritch -Photo du site de l’ancien Sofitel Maeva Beach (Outremer 360)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :