lun. Nov 11th, 2019

Au revoir au dernier Airbus A 340-400 d’Air Tahiti Nui

Le vice-président de la Polynésie française, ministre en charge du transport aérien international, Teva Rohfritsch, a participé, mardi après-midi, à la cérémonie d’au revoir au dernier Airbus A 340-400 d’Air Tahiti Nui.

Après l’arrivée ces derniers mois de la nouvelle flotte de Boeing 787-9 Tahitian Dreamliner d’Air Tahiti Nui, c’est donc au tour des Airbus A 340-400 de tirer leur révérence.

Pendant plus de vingt ans, les Airbus, pionniers de la première flotte de la compagnie au tiare (F-OJGF Mangareva, F-OJTN Bora Bora, F-OSEA Rangiroa, F-OSUN Moorea) ont permis de faire rayonner la Polynésie française dans les aéroports à travers le monde, et ont marqué à leur façon l’histoire de l’entreprise.

La cérémonie a mis à l’honneur le F-OSEA, dernier Airbus de la compagnie, qui doit prendre son dernier envol dans la nuit de mardi. C’est avec beaucoup d’émotion que le vice-président a salué les hommes et les femmes qui ont su relever les innombrables défis pour bâtir, année après année, cette belle et dynamique entreprise, devenue un fleuron de l’industrie polynésienne.

Au nom du président Edouard Fritch et de son gouvernement, le vice-président a renouvelé son soutien indéfectible à l’ensemble du personnel et à la direction de la compagnie aérienne polynésienne.

Communiqué du gouvernement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :