mer. Oct 16th, 2019

Gaston Tong Sang rend hommage à la “figure paternelle” qu’était J. Chirac

Le président de l’assemblée de la Polynésie française a appris cette nuit avec une immense tristesse le décès du Président Jacques Chirac à l’âge de 86 ans.

Député et député européen, secrétaire d’État, Ministre, Premier ministre et surtout Président de la République entre 1995 et 2007, Jacques CHIRAC entretenait une relation particulière avec les français d’outre-mer et avec la Polynésie française à laquelle il portait une affection sincère et réciproque.

Durant ses douze années de mandat à la tête de la République française, le Président Jacques Chirac ne cessa jamais de croire au développement de la Polynésie française et en ses nombreuses potentialités.

Accompagnant la Polynésie française avec bienveillance, bonté et paternalisme, il était convaincu du bien fondé du Statut d’autonomie.

Il fut le premier à reconnaître la dette de la France à l’égard de la Polynésie française pour sa contribution à la construction de la capacité de dissuasion nucléaire de la Nation ; une reconnaissance qu’il matérialisa par la création et la pérennisation de la Dotation globale d’autonomie destinée à accompagner la reconversion de l’économie polynésienne à l’issue des essais nucléaires.

Homme de proximité et de générosité, le Président Chirac aimait passionnément la France et les Français. 

La République perd aujourd’hui un de ses plus grands serviteurs. La Polynésie, elle, perd un ami et une figure paternelle qui a marqué son histoire et contribué de manière incontestable à son développement.

Le président de l’assemblée de la Polynésie française tient, au nom de l’ensemble des représentants, à adresser à son épouse et à sa famille ses condoléances attristées. Il se joint à la tristesse et à la peine des Français et de toute la Nation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :