mer. Oct 16th, 2019

“Jacques Chirac aimait les gens…” se souvient le président Fritch

Dans un message de condoléances, le président Edouard Fritch salue la mémoire de Jacques Chirac décédé hier (en métropole) à l’âge de 86 ans.

En tant qu’homme et en tant que président de la République, il a toujours porté une attention particulière pour ses compatriotes d’outre-mer et pour les Polynésiens en particulier, au point de nommer l’un des leurs dans son gouvernement.

Certes, son nom reste attaché à la reprise des essais nucléaires en 1995 pour parachever le programme d’indépendance de la Nation. Mais c’est aussi lui qui a mis fin aux expérimentations et permis de doter financièrement notre Pays pour qu’il mène à bien sa reconversion d’après CEP.

Jacques Chirac aimait les gens, et ceux-ci le lui rendaient bien. La ferveur des Polynésiens au stade Pater lors de sa visite en 2003 reste marquée dans les esprits et en est le meilleur témoignage.

Homme politique redoutable, il savait toujours faire preuve d’empathie et de chaleur humaine.

Au nom du gouvernement, et au nom des Polynésiens, le président Edouard Fritch adresse ses plus sincères condoléances à son épouse, Bernadette, et à toute sa famille.

A l’occasion de la Journée de deuil national, le lundi 30 septembre, la population est conviée à une messe à l’église Maria No Te Hau, à 17h.

Communiqué du gouvernement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :